Marie-Blanche Vergne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vergne.
Marie-Blanche Vergne
Naissance
Colombes
Nationalité Française Drapeau de la France
Décès (à 54 ans)
Paris
Profession Chanteuse
actrice

Marie-Blanche Vergne[1] est une chanteuse et actrice française née le à Colombes (Seine[2]) et morte d'un cancer le , à Paris[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Mariée au réalisateur Jean-Christophe Averty, elle a, entre autres, animé l'émission télévisée L'Europe en chantant avec sa partenaire Jacqueline Monsigny.

Elle joue dans deux séquences du film Je t'aime, je t'aime d'Alain Resnais dont l'une est en grande partie coupée au montage à cause du manque de lumière[4]. Le scénariste du film, l'écrivain Jacques Sternberg la décrit comme « la femme la plus effrayée de vivre et la plus épouvantée par la mort [qu'il ait] rencontrée, avec d'énormes yeux bruns […] et des pommettes très fortes[4]. »

En 1963, elle enregistre avec Jacqueline Monsigny un 45 tours de quatre chansons avec le pianiste Hubert Degex et son orchestre : Deux amies de la T.V. chantent pour vous.

Carrière[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

45 tours[modifier | modifier le code]

33 tours[modifier | modifier le code]

1969 : Le Petit Cheval Aux Yeux Bleus, Les Parasols et Les Gaufres (Frédéric Botton), Nous Vieillirons Ensemble et Voyage En Norvège (Anne-Marie Trochet), Le Temps De L'Enterrement et Sur Un Air De... (Y. Desurmont, Armand Canfora, Joss Baselli), Les Automates (Y. Desurmont, Jean-Claude Pelletier), Ne Me Touchez Pas (Y. Desurmont, Claude Bolling), La Chanson De La Glu (Jean Richepin, Yannis Spanos), Et S'Il Revenait (Maurice Maeterlinck, Yannis Spanos), Berlin Ouest (Guy Marchand), orchestres dirigés par Jean-Claude Pelletier, Alain Goraguer, François Rauber et Jean-Claude Vannier, Columbia (C062.10104)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Orthographié Vergnes au début de sa carrière.
  2. Aujourd'hui Hauts-de-Seine.
  3. Les Gens du cinéma
  4. a et b Jacques Sternberg, « Resnais le conciliant : propos recueillis par François Thomas et Claire Vassé le 6 mars 2002 », Positif,‎ , repris dans le livret de l'édition DVD du film Je t'aime, je t'aime.

Liens externes[modifier | modifier le code]