Marie-Amélie Cogniet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Ne doit pas être confondu avec Marie-Gabrielle Coignet.
Marie-Amélie Cogniet
Naissance
Décès
(à 71 ans)
Paris
Nationalité
française
Activité
Maître
Fratrie
Distinctions
Médaille de 2de classe (1833)

Marie-Amélie Cogniet, née le 5 avril 1798 à Paris, où elle est morte le 29 avril 1869, est une artiste peintre française, professeur de dessin et la sœur du peintre Léon Cogniet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Portrait d’Adélaïde d'Orléans (1777-1847) par Marie-Amélie Cogniet, d’après Auguste de Creuse, v. 1838, musée Condé.

Née à Paris le 5 avril 1798, Marie-Amélie Cogniet était tout à la fois la sœur et l'élève de son frère Léon (1794-1880), peintre et professeur d'art. Elle a été son principal assistant, et elle exécute en 1831 des vues du grand atelier parisien de son frère au no 9 rue de la Grange-aux-Belles (musée des beaux-arts d'Orléans). Entre 1840 et 1860, elle dirige l'atelier très fréquenté "pour dames", sis au no 50, rue des Marais-Saint-Martin[1] de Léon Cogniet alors que celui-ci dirige l'atelier des messieurs[2]. Par la suite l'atelier des femmes est dirigé par Catherine Caroline Thévenin (1813-1892), qui devient sa belle-sœur, en épousant Léon Cogniet, en 1865.

Marie-Amélie Cogniet a exposé aux Salons de 1831 à 1843. Elle y a obtenu une médaille de 2e classe en 1833.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Intérieur de l'atelier de Léon Cogniet ;
  • Une petite fille joue, dans l'atelier de son père, avec le mannequin déshabillé.
  • Portrait d’Adélaïde d'Orléans, copie d'après Auguste de Creuse, musée Condé

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. in Charles Gabet, article "Léon Cogniet", Dictionnaire des artistes de l’école française, au XIXe siècle, Paris, 1831, p. 154.
  2. Voir la fiche Marie-Amélie Cogniet, dans The National Museum of Woman in the Arts (en ligne).