Marie-Abraham Rosalbin de Buncey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un peintre français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Marie-Abraham Rosalbin de Buncey
Naissance
Décès
(à 57 ans)
Paris 16e
Nom de naissance
Marie-Abraham Rosalbin Fortier de Buncey
Nationalité
Activité
Formation
Maître

Marie-Abraham Rosalbin de Buncey (né le à Châtillon-sur-Marne dans la Marne[n 1], mort le à Paris 16e[n 2]) est un dessinateur et un peintre d'histoire, de sujets allégoriques, de scènes de genre et de paysages urbains.

Biographie[modifier | modifier le code]

À rapprocher de Philippe Albin de Buncey, sculpteur animalier, probablement un de ses descendants selon le Bénézit[1], né à Paris, XXe siècle. Marie-Abraham ne semble pas bénéficier de sources bibliographiques hormis les ouvrages cités, pourtant, ses œuvres sont présentes dans plusieurs musées, et figurent dans les salles publiques de ventes de 1919 à 2002[2].

Rosalbin a étudié avec Léon Cogniet à l'École des beaux-arts de Paris[3] et exposé au Salon de Paris en 1879. On trouve ses œuvres dans les musées à Chambéry, Montpellier, Pontoise et Reims.

Musées[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Tableaux[modifier | modifier le code]

Rosalbin n'a peint que des huiles.

  • Champs-Élysées, 52x65, collection privée.
  • La Charette de foin, 22x35, collection privée.
  • Baigneuses, 25.5x34.5, collection privée.
  • Femmes dans un sous-bois, 30.5x48, collection privée.
  • Le chemin de Villacoublay, 38x55, collection privée.
  • Forêt de Barbizon, collection privée.
  • Labourage, 24x32, collection privée.
  • Scène de moisson, 13.5x22, collection privée.
  • Vénus et Cupidon, 60x44, collection privée.
  • Diane et sa suite
  • Jeunes femmes aux bains
  • La route de la Révolte[5]

Dessins au fusain et à la craie blanche[modifier | modifier le code]

  • La Butte et les moulins de Châtillon, 32.7x51.3, collection privée.
  • Moulin de Bagnolet et les Près St Gervais, 32.7x51.3, collection privée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Voir dépouillement des Archives de Châtillon-sur-Marne.
  2. Son acte de décès visible en ligne sur le site des Archives Départementales de Paris, acte 288, vue 9, il y a une erreur dans son acte de décès, il n'est pas né à Châtillon-sur-Seine en Côte d'Or, mais bien à Châtillon-sur-Marne, ville de mariage de ses parents et ville de naissance de sa mère.
Références

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs en 14 volumes, Éditions Gründ,‎ , 13440 p. (ISBN 2700030214)
  • Gérald Schurr, Valeurs de demain : Les petits Maîtres de la peinture 1820-1920, vol. 2, Paris, éditions de l'Amateur,‎ , 1120 p. (ISBN 2859173781)
  • Sophie Monneret, L'impressionnisme et son époque : M à T, vol. 2, Denoël,‎ (lire en ligne), livre non consultable en ligne, juste des extraits.
  • Ministère de l’Instruction Publique et des Beaux-Arts, Explication des ouvrages de peinture, sculpture, architecture, gravure et lithographie des artistes vivants, exposés au Palais des Champs-Élysées le 12 mai 1879, Paris, Imprimerie Nationale,‎ , 1e éd., 537 p. (lire en ligne)