Marie-Abraham Rosalbin de Buncey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marie-Abraham Rosalbin de Buncey
Defaut 2.svg
Naissance
Décès
(à 57 ans)
Paris 16e
Nom de naissance
Marie-Abraham Rosalbin Fortier de Buncey
Nationalité
Activités
Formation
Maîtres

Marie-Abraham Rosalbin de Buncey (né le à Châtillon-sur-Marne dans la Marne[n 1], mort le à Paris 16e[n 2]) est un dessinateur et un peintre d'histoire, de sujets allégoriques, de scènes de genre et de paysages urbains.

Biographie[modifier | modifier le code]

À rapprocher de Philippe Albin de Buncey, sculpteur animalier, probablement un de ses descendants selon le Bénézit[1], né à Paris, XXe siècle. Marie-Abraham ne semble pas bénéficier de sources bibliographiques hormis les ouvrages cités, pourtant, ses œuvres sont présentes dans plusieurs musées, et figurent dans les salles publiques de ventes de 1919 à 2002[2].

Rosalbin a étudié avec Léon Cogniet à l'École des beaux-arts de Paris[3] et exposé au Salon de Paris en 1879. On trouve ses œuvres dans les musées à Chambéry, Montpellier, Pontoise et Reims.

Musées[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Tableaux[modifier | modifier le code]

Rosalbin n'a peint que des huiles.

  • Champs-Élysées, 52x65, collection privée.
  • La Charette de foin, 22x35, collection privée.
  • Baigneuses, 25.5x34.5, collection privée.
  • Femmes dans un sous-bois, 30.5x48, collection privée.
  • Le chemin de Villacoublay, 38x55, collection privée.
  • Forêt de Barbizon, collection privée.
  • Labourage, 24x32, collection privée.
  • Scène de moisson, 13.5x22, collection privée.
  • Vénus et Cupidon, 60x44, collection privée.
  • Diane et sa suite
  • Jeunes femmes aux bains
  • La route de la Révolte[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Voir dépouillement des Archives de Châtillon-sur-Marne.
  2. Son acte de décès visible en ligne sur le site des Archives Départementales de Paris, acte 288, vue 9, il y a une erreur dans son acte de décès, il n'est pas né à Châtillon-sur-Seine en Côte d'Or, mais bien à Châtillon-sur-Marne, ville de mariage de ses parents et ville de naissance de sa mère.
Références

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs en 14 volumes, Éditions Gründ,‎ , 13440 p. (ISBN 2700030214)
  • Gérald Schurr, Valeurs de demain : Les petits Maîtres de la peinture 1820-1920, vol. 2, Paris, éditions de l'Amateur,‎ , 1120 p. (ISBN 2859173781)
  • Sophie Monneret, L'impressionnisme et son époque : M à T, vol. 2, Denoël,‎ (lire en ligne), livre non consultable en ligne, juste des extraits.
  • Ministère de l’Instruction Publique et des Beaux-Arts, Explication des ouvrages de peinture, sculpture, architecture, gravure et lithographie des artistes vivants, exposés au Palais des Champs-Élysées le 12 mai 1879, Paris, Imprimerie Nationale,‎ , 1e éd., 537 p. (lire en ligne)