Marie-Élisabeth de Bavière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Marie-Élisabeth de Bavière, née le et morte le , est la fille aînée du prince Franz de Bavière, troisième fils du roi Ludwig III de Bavière. Contrainte de suivre en exil sa famille en Hongrie à la fin de la Première Guerre mondiale, elle reviendra en Bavière durant les années 1930, mais retournera de nouveau en exil en raison de l’opposition ouverte de son oncle le prince Rupprecht de Bavière (alors chef de la famille royale de Bavière) au chancelier allemand Adolf Hitler.

La princesse Marie-Élisabeth épousa le 19 août 1937 le prince Pedro Henrique de Orléans e Bragança (« Pedro III »), chef de la maison impériale du Brésil. Le mariage eut lieu dans la chapelle du palais de Nymphenburg. Elle lui donnera douze enfants et de nombreux petits-enfants, dont Pedro Luiz de Orléans e Bragança (1983-2009, crash du Rio-Paris).

Le couple impérial vécut en France et fit de nombreuses tentatives afin de pouvoir émigrer au Brésil, avant d’y arriver après la fin du second conflit mondial. Le couple s’installa tout d’abord au palais de Grão-Pará, à Petrópolis, Rio de Janeiro et plus tard dans une villa de la région de Retiro. Le prince Pedro Henrique se fit acquéreur d’un domaine à Jacarezinho, où lui et sa famille demeurèrent jusqu'en 1964 avant d’aller s’installer à Vassouras.

Le prince Pedro Henrique mourut en 1981, faisant de son fils aîné, le prince Luiz, le chef de la maison impériale du Brésil. Elle passa le reste de ses jours entre Santa Maria et la demeure de sa fille Isabel à Rio de Janeiro, faisant de fréquents séjours en Bavière et en Belgique où demeurent ses autres filles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

source : traduction de la version anglaise de wikipedia