Marie-Élisa Nordmann-Cohen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nordmann et Cohen.
Marie-Élisa Nordmann-Cohen
Nom de naissance Marie-Élisa Nordmann
Naissance
Paris (France)
Décès (à 82 ans)
Nationalité Française Drapeau de la France
Domaines chimie
Institutions CEA, Université d'Orsay
Diplôme doctorat en chimie

Marie-Élisa Nordmann-Cohen est une chimiste et résistante communiste française[1], née le et morte le [2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Élisa Nordmann était une élève de Paul Langevin, sous la direction duquel elle avait obtenu un doctorat en chimie, avant la guerre. Membre de la Résistance, elle diffusait le journal L'Université libre depuis 1940. Pendant cette période, elle était proche de France Bloch-Sérazin, la fille de Jean-Richard Bloch. Déportée à Auschwitz en 1943[3], elle a survécu à la déportation, contrairement à France Bloch-Sérazin. Après la guerre, elle a assisté Frédéric Joliot-Curie et a participé au conseil scientifique du CEA, à la création de celui-ci. Elle est ensuite devenue assistante en chimie à la Sorbonne, puis à l'Université d'Orsay. Elle était la présidente de l'Amicale des anciens déportés d'Auschwitz. Elle a épousé le journaliste Francis Cohen[4]. Elle est décédée le 15 août 1993[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Marie-Elisa Nordmann-Cohen | Mémoires des déportations 1939 - 1945 », sur memoiresdesdeportations.org (consulté le 22 mai 2019)
  2. « Décès de Marie-Elisa Nordmann-Cohen », sur L'Humanité, (consulté le 22 mai 2019)
  3. « Marie-Élisa NORDMANN, épouse Cohen – 31687 », sur www.memoirevive.org (consulté le 22 mai 2019)
  4. « COHEN Marie-Élisa [née NORDMANN Marie-Élisa, épouse RUMPF, puis épouse (...) - Maitron », sur maitron-en-ligne.univ-paris1.fr (consulté le 22 mai 2019)
  5. « Nordmann-Cohen Marie-Elisa | Mémoires des déportations 1939 - 1945 », sur memoiresdesdeportations.org (consulté le 22 mai 2019)

Articles connexes[modifier | modifier le code]