Mariano Fortuny y Madrazo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mariano Fortuny et Madrazo.
image illustrant un graveur image illustrant un peintre image illustrant espagnol
image illustrant un photographe image illustrant espagnol image illustrant la mode et le vêtement
Cet article est une ébauche concernant un graveur, un peintre espagnol, un photographe espagnol et la mode et le vêtement.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mariano Fortuny y Madrazo
Description de cette image, également commentée ci-après

Mariano Fortuny y Madrazo vers 1895, photographie anonyme.

Naissance
Grenade, Espagne
Décès
Venise, Italie
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Profession
Autres activités
Famille
Marià Fortuny, son père
Federico de Madrazo, son grand-père

Mariano Fortuny y Madrazo, né à Grenade le , et mort à Venise le , est un peintre, graveur, couturier et créateur de textile espagnol actif à Venise.

Artiste complet, il fut aussi photographe, architecte, sculpteur et scénographe. Il se considère d'ailleurs avant tout comme un inventeur et un artiste peintre[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Mariano Fortuny crée à Venise vers 1899 une entreprise de textile dont il dessine lui-même des motifs et fait de surprenantes découvertes techniques[Lesquelles ?][2].

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • 1907 : la robe Delphos en satin de soie plissé, révolutionne la mode de l'époque par sa coupe et les techniques employées à son maintien[1].
  • 1912 : le châle Knossos, créé à l'occasion des « Festes de Bacchus », fut porté par Denise Poiret, la femme du couturier Paul Poiret qui donnait cette fête le au pavillon du Butard. Il mesure 90 × 155 cm. Il fut donné par Madame Poiret de Wilde au musée Galliera en 1985.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Harriet Worsley, 100 idées qui ont transformé la mode [« 100 ideas that changed fashion »], Paris, Seuil, , 215 p. (ISBN 9782021044133), « La robe « Delphos » », p. 17.
  2. Gertrud Lehnert, Histoire de la mode au XXe siècle, ML éd., p. 16.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Macé, Le Manteau de Fortuny, Gallimard, 1987.
  • Anne-Marie Descholdt et Doretta Davanzo Poli, Mariano Fortuny - Un magicien de Venise, Paris, Éditions du Regard, 2000 (ISBN 9782841051205).
  • Jean Autret, L`influence de Ruskin sur la vie, les idées et l'œuvre de Marcel Proust, Genève/Lille, 1955.
  • (en) Delphine Delvaux, Fortuny - Fashion Memoir, Thames & Hudson Ltd, 1998 (ISBN 0-500-01846-4).
  • Olivier Saillard (dir.), Isabelle Renard et al., Musée de l'Histoire et des Cultures de l'immigration, Fashion Mix : Mode d'ici. Créateurs d'ailleurs, Paris, Flammarion, , 176 p. (ISBN 9782081343092, présentation en ligne), « Mariano Fortuny », p. 67 à 68
  • (es) Jesusa Vega, « Estampas de Mariano Fortuny Madrazo. Herencia, obsesión y realidad », Boletín no 21, Fundación Museo Evaristo Valle, 1989

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :