Mariano Fortuny y Madrazo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mariano Fortuny et Madrazo.
Mariano Fortuny y Madrazo
Description de l'image Mariano Fortuny y Madrazo.jpg.
Naissance
Grenade, Espagne
Décès
Venise, Italie
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Profession
Autres activités
Couturier Création de textiles
Famille
Père : Marià Fortuny ;
Grand-père : Federico de Madrazo

Mariano Fortuny y Madrazo (Grenade 11 mai 1871 - Venise 3 mai 1949) est un couturier et créateur de textile d'origine espagnole, qui fit sa fortune à Venise.

Artiste complet, il fut aussi peintre, photographe, architecte, sculpteur, graveur et scénographe. Il se considère d'ailleurs avant tout comme un inventeur et un artiste peintre[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

"Mme Condé Nast portant une robe de cocktail Fortuny."

Mariano Fortuny crée à Venise vers 1899 une entreprise de textile afin qu'il dessine lui-même des motifs et fait de surprenantes découvertes techniques[2].

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • 1907 : la robe Delphos en satin de soie plissé, révolutionne la mode de l'époque par sa coupe et les techniques employées à son maintien[1].
  • 1912 : le châle Knossos, créé à l'occasion des « Festes de Bacchus », fut porté par Denise Poiret, la femme du couturier Paul Poiret qui donnait cette fête le au Pavillon du Butard. Il mesure 90 x 155. Il fut donné par Madame Poiret de Wilde en 1985 au Musée Galliera.

Fortuny et Marcel Proust[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Le palazzo Fortuny

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Harriet Worsley, 100 idées qui ont transformé la mode [« 100 ideas that changed fashion »], Paris, Seuil,‎ , 215 p. (ISBN 9782021044133), « La robe « Delphos » », p. 17.
  2. Gertrud Lehnert, Histoire de la mode au XXe siècle, ML ed., p. 16.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]