Marianne de Martines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un compositeur image illustrant autrichien
Cet article est une ébauche concernant un compositeur autrichien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

Marianne de MartinesMarianne von Martinez
Description de l'image defaut.svg.
Nom de naissance Anna Katharina von Martinez
Naissance
Vienne, Drapeau de l'Autriche Archiduché d'Autriche
Décès (à 68 ans)
Vienne, Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Activité principale Chanteuse, pianiste et compositrice
Lieux d'activité Vienne
Maîtres Nicola Porpora, Joseph Haydn, Johann Adolph Hasse, Giuseppe Bonno
Ascendants Nicoló Martinez

Marianne de Martines (Marianne von Martinez) est une chanteuse, pianiste et compositrice viennoise d'origine espagnole, née le et décédée le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de Nicoló Martinez « gentiluomo » du nonce apostolique, à l'âge de dix ans, elle prend des leçons de chant auprès de Nicola Porpora et de clavecin auprès du jeune Joseph Haydn. Elle prend également des leçons avec Johann Adolph Hasse et Giuseppe Bonno.

Elle tient à Vienne un salon musical fréquenté par Haydn et Mozart, et joue à quatre mains les sonates de ce dernier. En 1790, elle fonde une école de chant.

Parmi ses œuvres (200 environ, dont beaucoup sont perdues), 2 oratorios sur des textes italiens, 4 messes, 6 motets, des cantates religieuses et profanes, 3 sonates pour clavier, un concerto pour piano et une symphonie.

Ses œuvres sont conservées dans les archives de la Gesellschaft der Musikfreunde de Vienne.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Elke Mascha Blankenburg, Marianna Martines : Psalm Cantatas. Koch Schwann B000001SOK, 1995.
  • Barbara Harbach, 18th Century Woman Composers. Gasparo Records: B000025YJJ, 1995.
  • Monica Jakuc, Haydn, Martines and Auenbrugger. Titanic, B000001I7X, 1993.
  • Leanne Rees, Woman Composers and the Men in Their Lives. Fleur de Son, B0000479BH, 2000.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) http://www.ambache.co.uk/wMartinez.htm