Marianne Tardieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tardieu.
Marianne Tardieu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités

Marianne Tardieu, née en 1976 à Lyon, est une réalisatrice, scénariste et cheffe opératrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études au lycée Louis-le-Grand, à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense (philosophie) et à l'École nationale supérieure Louis-Lumière à Paris dans la promotion Cinéma de 2003, Marianne Tardieu a travaillé comme cheffe opératrice et réalisé plusieurs courts métrages[1].

Elle est également professeure à l'École supérieure d'études cinématographiques (ESEC) à Paris[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Rocaille de Vincent Vizioz (coscénariste avec Vincent Vizioz et cadreuse)
  • 2007: Les Gueules Noires (coréalisatrice avec Rodolphe Bertrand)
  • 2009 : Transbup de Nicolas Boone (directrice de la photographie)
  • 2010 : La peau sur la table - Portrait filmé de Bernard Cavanna de Delphine de Blic (directrice de la photographie)
  • 2010 : Tremblay-en-France de Vincent Vizioz (coscénariste avec Vincent Vizioz et Johann Visentini)
  • 2011 : 200% de Nicolas Boone et Olivier Bosson (directrice de la photographie)
  • 2011 : Cyborgs dans la brume de Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon (directrice de la photographie)
  • 2011 : Rue des cités de Carine May et Hakim Zouhani (directrice de la photographie)
  • 2012 : Un Marocain à Paris de Saïd Naciri (assistante caméra)
  • 2012 : Fais Croquer de Yassine Qnia (chef opératrice)
  • 2013 : Les Dépossédés de Nicolas Boone (directrice de la photographie)
  • 2014 : World Brain de Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon (directrice de la photographie)
  • 2014 : Qui vive (réalisatrice, coscénariste avec Nadine Lamari)

Distinction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]