Marianne Fritz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marianne Fritz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions
Wiener Zentralfriedhof - Gruppe 40 - Marianne Fritz.jpg
Vue de la sépulture.

Marianne Fritz, née Frieß le à Weiz en Styrie et morte le (à 58 ans) à Vienne) est une femme de lettres autrichienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès son premier roman publié en 1978 Die Schwerkraft der Verhältnisse (La Gravité des circonstances) Marianne Fritz a été distinguée par le Prix Robert Walser.

Marianne Fritz a travaillé pendant plus de trente ans à son œuvre en prose « La Forteresse », qui a pour thème l’Autriche du XXe siècle. Elle a ajouté en 1996 et 1998 deux nouvelles parties sous forme de deux romans Naturgemäß I et II (Naturellement I et II) qui comptent ensemble environ 5 000 pages.

La lecture des œuvres de Marianne Fritz exige beaucoup d'attention : les verbes auxiliaires et les articles sont souvent omis, les mots insolites sont fréquents, la ponctuation est assez lâche.

Dans les années 1970, Marianne Fritz a été mariée avec l'écrivain Wolfgang Fritz. Elle est décédée à l'âge de 58 ans d'une maladie du sang à l'hôpital public de Vienne.

Le Fritzpunkt[modifier | modifier le code]

Depuis 2002, le théâtre municipal de Vienne organise sous le nom de Fritzpunkt une série de lectures, de présentations et de réflexions publiques à partir des travaux de Marianne Fritz.

La Fritz-Manöver (Manœuvre Fritz), un exercice pour les situations d'urgence, est le dernier exemple en date de ces manifestations : 1 357 personnes se sont rassemblées le 11 septembre 2006 près de Vienne pour lire simultanément chacun une double page du roman Naturgemäß II afin que la totalité du roman puisse être lue en moins de 10 minutes.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Die Schwerkraft der Verhältnisse; Francfort sur le Main, S. Fischer 1978.
  • Das Kind der Gewalt und die Sterne der Romani; Francfort-sur-le-Main, S. Fischer 1980. (L’Enfant de la violence et les étoiles des romani), 550 pages.
  • Was soll man da machen. Ein Einführungsband zum Roman „Dessen Sprache du nicht verstehst“; Francfort sur le Main, Suhrkamp 1985.
  • Dessen Sprache du nicht verstehst (3 tomes); Francfort sur le Main, Suhrkamp 1985.(Dont tu ne comprends pas la langue)
  • Naturgemäß I. Entweder Angstschweiß Ohnend oder Pluralhaft (5 tomes);Francfort sur le Main, Suhrkamp 1996.
  • Naturgemäß II. Es ist ein Ros entsprungen / Wedernoch / heißt sie (5 tomes); Francfort sur le Main, Suhrkamp 1998.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1978 Prix Robert Walser
  • 1979 Prix d'encouragement de littérature de la ville de Vienne
  • 1986 Prix de littérature de Rauris (Banques autrichiennes des Länder)
  • 1988 Prix de littérature du Land de Steiermark
  • 1989 Prix d'encouragement d'art et de littérature du ministère fédéral pour l'éducation
  • 1994 Prix d’appréciation de littérature de la Ville de Vienne
  • 1999 Prix Peter Rosegger
  • 2001 Prix Franz Kafka de la ville de Klosterneuburg et de la société de littérature autrichienne Franz Kafka

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Anna Lydia Huber, Feministische Spuren-Suche. Marianne Fritz' Roman "Dessen Sprache Du nicht verstehst". - In: Die Grüne F Abyss, Nr.2/Sept.1989, S. 7ff. (ZS est archivé à la maison de la littérature de Vienne)
  • (de) Klaus Kastberger (Hrsg.), Nullgeschichte, die trotzdem war : Neues Wiener Symposium über Marianne Fritz, Wien, Sonderzahl, (ISBN 3854490801)
  • (de) Friedhelm Rathjen, Durch dick und dünn. Über Marianne Fritz, Gertrude Stein, Arno Schmidt, António Lobo Antunes und andere Autoren von Gewicht, Scheessel, Edition Rejoyce, (ISBN 3000188169)

Liens externes[modifier | modifier le code]

(de) Projet Fritzpunkt