Marianne Durano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marianne Durano
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
Religion
Membre de

Marianne Durano, née le à Lyon, est une essayiste et philosophe française, membre de la rédaction de la revue Limite[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Marianne Durano est une des figures françaises de l'écologie intégrale, avec Eugénie Bastié et Gaultier Bès. Normalienne de Lyon et agrégée de philosophie[1],[2], elle est professeur de philosophie à mi-temps dans un lycée[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est mariée à Gaultier Bès[3] depuis 2014[4], avec qui elle a deux enfants[5],[6].

Positions[modifier | modifier le code]

Pour Marianne Durano, il faut venir à un féminisme intégral, une relation égalitaire dans le couple[2]. Aussi, elle prône d'« apprendre à aimer son corps »[2]. Durano a par ailleurs de fortes réserves contre la pilule contraceptive[7].

Présence dans la presse et les médias[modifier | modifier le code]

Durano est régulièrement interviewée dans les journaux de presse tels La Vie[3],[8],[9], Famille chrétienne[4],[10], TéléObs[11], Le Figaro[4],[12].

Elle est aussi l'invitée de plateaux télévisés : Ce soir (ou jamais !) le sur le sujet : « 700 chercheurs à travers le monde s'alarment des robots intelligents et des progrès de l'intelligence artificielle… Faut-il tout arrêter ? » ; 28 minutes le sur Arte aux sujets de la politique du président français, de la « PMA pour toutes »[13], et le sur les sujets d'actualité (djihadistes en Syrie, politique de rupture de Macron…)[14], Salut les Terriens ! le sur le sujet de la PMA et GPA[15],[16],[17], Vraiment Politique sur Le Média le . Et de radios : Sud Radio[18] ; Radio Notre-Dame[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Gabrielle Cluzel, « Mon corps ne vous appartient pas de Marianne Durano », sur Boulevard Voltaire,

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Marianne Durano », sur Limite
  2. a b c d et e Thibault Lecoq, « Marianne Durano : “La réalité de notre corps de femme est mise sous contrôle chimique” », sur Radio Notre-Dame, .
  3. a et b Lang 2014.
  4. a b et c Hamon 2017.
  5. « Gaultier Bès », La Croix,‎ (lire en ligne).
  6. Bories 2015.
  7. Daniel Schneidermann, « Sur le plateau du Média, camouflage féministo-réac », Rue89, 9 mars 2018.
  8. Mahaut Herrmann, « Marianne Durano : “Le pape insiste beaucoup sur la notion d'altérité” », La Vie,‎ (lire en ligne).
  9. Marianne Durano, « L'action de Marlène Schiappa est préjudiciable aux mères de famille », La Vie,‎ (lire en ligne).
  10. Charles-Henri d'Andigné, Élisabeth Caillemer et Diane Gautret, « Adieu féminisme, vive la féminité ! », Famille chrétienne, no 1995,‎ (lire en ligne).
  11. Gonzague 2016.
  12. Marianne Durano, « PMA-GPA : le business plan est prêt », sur Le Figaro, .
  13. « Le club du  », sur 28 minutes,
  14. « Le club du  », sur 28 minutes, .
  15. Salut les Terriens ! - La procréation est-elle un marché comme les autres ? avec Marianne Durano sur YouTube.
  16. Clément Garin, « VIDEO. Échange tendu entre Bruno Solo et l'essayiste anti-PMA Marianne Durano », sur Closer, .
  17. Childéric, « La procréation est-elle un marché comme les autres ? avec Marianne Durano », sur Agora Vox, .
  18. Jérémy Jeantet, « M. Durano: "La GPA est la dernière étape de la marchandisation du corps féminin" », sur Sud Radio, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]