Marianne Dubuc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marianne Dubuc
Image dans Infobox.
Marianne Dubuc en 2018
Naissance
Nationalités
Activités
Formation
Distinctions
Prix du Gouverneur général : littérature jeunesse de langue française - illustration ()
Prix du Gouverneur général : littérature jeunesse de langue française - illustration ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Liste détaillée
Prix Alvine-Bélisle ()
Prix des libraires du Québec ( et )
Prix du Gouverneur général : littérature jeunesse de langue française - illustration ( et )
Prix littéraires du Gouverneur général ( et )
Prix TD de littérature canadienne pour l'enfance et la jeunesse ()
Prix du livre jeunesse des bibliothèques de Montréal ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Marianne Dubuc, née en 1980 à Montréal, est une auteure et illustratrice canadienne de livres pour enfants[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée de l’école de design de l’UQAM (baccalauréat en design graphique, 2003), Marianne Dubuc commence une carrière d'auteure et illustratrice de livres pour enfants en 2006. Son œuvre, publiée en français et traduite dans plus de trente langues[2], lui a valu plusieurs récompenses dont le prix du Gouverneur général catégorie Illustrations en 2014 pour Le lion et l'oiseau[3], le Prix TD de littérature canadienne pour l'enfance et la jeunesse pour son livre L'autobus[4] . En 2018, elle remporte à nouveau le Prix littéraire du gouverneur général dans la catégorie Littérature jeunesse - livres illustrés ainsi que le Prix TD de littérature canadienne pour l'enfance et la jeunesse pour Le chemin de la montagne[5].

En 2018, elle fonde les Éditions Album avec Mathieu Lavoie, auteur et illustrateur jeunesse également.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • La Mer (La Pastèque, 2007)
  • Félicien et la grosse pomme (texte de Fanny Britt, La courte échelle, 2009)
  • Félicien et les baleines (texte de Fanny Britt, La courte échelle, 2009)
  • Devant ma maison (La courte échelle, 2010)
  • Un éléphant qui se balançait (Casterman, 2010)
  • Au carnaval des animaux (La courte échelle, 2012)
  • Le Gâteau (La courte échelle, 2013)
  • Le Lion et l’Oiseau (La Pastèque, 2013)
  • Mais papa... (texte de Mathieu Lavoie, éditions Scholastic, 2013)
  • L’Autobus (Comme des géants, 2014)
  • La Tournée de Facteur Souris (Casterman, 2015)
  • Lucie et Cie (Comme des géants, 2015)
  • L’Arche des animaux (La courte échelle, 2016)
  • Je ne suis pas ta maman (Comme des géants, 2016)
  • Les Vacances de Facteur Souris (Casterman, 2016)
  • Les Voyages extraordinaires de Facteur Souris (Casterman, 2017)
  • Le Chemin de la montagne (Comme des géants, 2017)
  • L'ombre de Petit Guépard (Album, 2018)
  • Le Jardin de Jaco (Casterman, 2018)
  • Chez toi, chez moi (Casterman, 2019)
  • Que veux-tu petite mouche? (Album, 2019)
  • Ours et le murmure du vent (Album, 2020)
  • 1, 2, 3... à l'école (Casterman, 2020)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Marianne Dubuc | Écrire pour l’enfant qu’elle était », sur La Fabrique culturelle (consulté le )
  2. « Marianne Dubuc », sur La Presse+, (consulté le )
  3. a et b Zone Arts - ICI.Radio-Canada.ca, « Les lauréats des Prix littéraires du gouverneur général 2014 sont connus », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  4. a et b « Littérature jeunesse: Marianne Dubuc honorée pour «L’autobus» », sur Le Devoir (consulté le )
  5. a et b « Le Conseil des arts du Canada dévoile les gagnants des LivresGG de 2018 », sur conseildesarts.ca, (consulté le ).
  6. a et b Lauréats du Prix des libraires du Québec, catégorie Jeunesse, sur le site ricochet-jeunes.org.
  7. « Honour List » 2016, sur le site officiel ibby.org.
  8. Lauréats du Prix Harry Black de l'album jeunesse, sur le site ricochet-jeunes.org.
  9. Agence QMI, « Le Prix jeunesse des Bibliothèques de Montréal remis à Marianne Dubuc », Le Journal de Montréal,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. (it) « EDIZIONI PRECEDENTI del PREMIO NAZIONALE NpL », sur natiperleggere.it, (consulté le ).

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]