Mariani Maximin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mariani Maximin
Illustration.
Fonctions
Député de la 2e circonscription de la Guadeloupe
Conseiller général du canton de Petit-Bourg
Président du SIAEAG
Prédécesseur Omer Ninine
Successeur François Louisy
Maire de Petit-Bourg
Successeur Dominique Larifla
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Port-Louis (Guadeloupe)
Date de décès (à 97 ans)
Lieu de décès Petit-Bourg (Guadeloupe)
Nationalité Française
Parti politique UDR, puis RPR
Profession Principal de collège

Mariani Maximin, né le à Port-Louis et décédé le à Petit-Bourg, est un homme politique français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le , à Port-Louis, une commune du nord de la Guadeloupe, Mariani Maximin embrasse une carrière dans l'éducation nationale, qu'il achèvera au poste de principal de collège[1]. Il sera, d'ailleurs, fait commandeur de l'ordre des Palmes académiques[2].

Homme d'engagement, il marque l'action politique guadeloupéenne des années 60, jusqu'au début des années 80. De 1965 à 1975, il est à la tête de la municipalité de Petit-Bourg, sous les couleurs de l'Union des démocrates pour la République (UDR), puis du Rassemblement pour la République (RPR). Et il occupe les fonctions de Conseiller général du canton de Petit-Bourg de 1967 à 1979.
Le , Mariani Maximin est élu député de la Cinquième République dans la 2e circonscription de la Guadeloupe, toujours sous l'étiquette du RPR[1] ; mandat qu'il occupera jusqu'en mai 1981. Il sera fait officier de l'Ordre national du Mérite[2].

Le , à l'âge de 97 ans, Mariani Maximin décède à Petit-Bourg, la ville à laquelle il aura consacré dix ans de sa vie en tant que premier édile.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le grand-père de Thierry Maximin, Docteur en science politique, professeur de philosophie; conseiller municipal de Petit-Bourg, conseiller communautaire de la CANBT, Président de la commission Transport. Il est le grand-père de Dominique Maximin, expert-comptable[3].

Mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Mandat municipal[modifier | modifier le code]

Mandat départemental[modifier | modifier le code]

Mandat parlementaire[modifier | modifier le code]

Autres responsabilités[modifier | modifier le code]

  • 1965 - 1977 : Président du Syndicat intercommunal d'alimentation en eau et d'assainissement de la Guadeloupe[4].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Notices et portraits des députés de la Ve République : VIe législature > M. Mariani Maximin », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 21 août 2015).
  2. a, b et c « Mariani Maximin n'est plus ! », sur www.MaxiMini.com,‎ (consulté le 21 août 2015).
  3. « De Petit-Bourg au CAC 40 », sur www.fxgpariscaraibe.com, France-Antilles,‎ (consulté le 21 août 2015).
  4. « SIAEAG - Présentation : L’histoire du SIAEAG > Plus de 50 ans au service des usagers », sur www.siaeag.fr (consulté le 21 août 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]