Marian Turski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marian Turski, né le (93 ans) sous le nom de Mosze Turbowicz à Druskieniki (dans la voïvodie de Wilno, actuellement en Lituanie), est un historien et journaliste polonais survivant de la Shoah.

Biographie[modifier | modifier le code]

À partir de 1942, il se trouve dans le ghetto de Łódź, d'où il est déporté en au camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau. En , lors de l'évacuation du camp, il survit à la marche de la mort des prisonniers d'Auschwitz jusqu'à Wodzisław Śląski, d'où il est transporté au camp de Buchenwald.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, il s'installe à Varsovie. Il s'inscrit à l'organisation de jeunesse du Parti ouvrier polonais avant de travailler au Département de la presse du Parti ouvrier unifié polonais au pouvoir. À partir de 1958, il dirige le service historique de l'hebdomadaire Polityka.

En , il participe à la marche organisée par Martin Luther King contre la ségrégation raciale dans le Sud des États-Unis, de Selma à Montgomery.

Il est vice-président de l'association de l'Institut historique juif de Pologne, membre du conseil d'administration de l'Association des anciens combattants et victimes de guerre juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, membre du Conseil international d'Auschwitz (pl) et d'autres institutions consacrées à la préservation de la mémoire de la Shoah. Il est également président du conseil du Musée de l'Histoire des Juifs de Pologne POLIN.

À l'occasion de son 90e anniversaire, le , il a reçu des vœux, entre autres du président polonais Andrzej Duda, de la chancelière allemande Angela Merkel, du président allemand Joachim Gauck, du président américain Barack Obama et du président israélien Shimon Peres.

Le , il a prononcé un discours devant l'Assemblée générale des Nations unies à l'occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste.

Famille[modifier | modifier le code]

Il était mariée à Halina Paszkowska-Turska (pl) (1927-2017), qui a collaboré avec de nombreux cinéastes polonais comme ingénieure du son. Leur fille est la flûtiste Joanna Turska.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Récipiendaire de la croix du Mérite polonaise (1946)
  • Commandeur avec étoile de l'ordre Polonia Restituta (1997)
  • Officier de la Légion d'honneur (2011)
  • Commandeur de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne (2013)
  • Insigne du Mérite pour la Protection des Droits de l'Homme (2015)
  • Médaille d'or du Mérite culturel polonais Gloria Artis (2015)
  • Citoyen d'honneur de la ville de Varsovie (2018)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(pl) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en polonais intitulé « Marian Turski » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]