Marian Cozma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marian Cozma
Image illustrative de l’article Marian Cozma
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Roumanie Roumanie
Naissance
Lieu Bucarest
Date de décès (à 26 ans)
Lieu de décès Veszprém, Drapeau de la Hongrie Hongrie
Taille 2,11 m (6 11)
Poids 113 kg (249 lb)
Poste Pivot
Surnom(s) "Păsărilă" (Chasseur d'oiseaux)
Situation en club
Parcours junior
Saisons Club
1996-2000 Drapeau : Roumanie Dinamo Bucarest
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
2000-2006 Drapeau : Roumanie Dinamo Bucarest
2006-2009 Drapeau : Hongrie Veszprém KSE 72 (228)
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
2002-2009 Drapeau : Roumanie Roumanie 60 (115)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Marian Cozma, né le à Bucarest et mort le à Veszprém (Hongrie), était un joueur de handball roumain évoluant au poste de pivot.

Au cours de sa carrière, il joua pour le club du Dinamo Bucarest et le Veszprém KSE. Il faisait partie de l'équipe nationale roumaine.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales

Compétitions nationales

Décès le 8 février 2009[modifier | modifier le code]

Statue commémorative de Marian Cozma

Marian Cozma est mortellement blessé au cœur par un coup de couteau le lors d'une agression à la sortie d'une boite de nuit de Veszprém, en Hongrie, alors qu'il passait la soirée avec une partie de l'équipe du MKB. Au cours de la rixe, deux autres joueurs du club sont grièvement blessés : le demi-centre Žarko Šešum souffre d'une fracture du crâne et le gardien Ivan Pešić a dû subir l'ablation d'un rein à la suite d'un coup de couteau à l'abdomen[1],[2]. En 2011, un jugement a condamné à la prison à vie deux Hongrois, Sándor Raffael et Győző Németh, et d’une peine de 20 ans pour Ivan Stojka, également impliqué dans la rixe[3].

Un an après le drame, une statue en sa mémoire a été élevée à Veszprém[4].

Voir aussi les articles correspondants en anglais ou en hongrois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Drame en Hongrie », sur handzone.net, (consulté le 9 avril)
  2. (en) « Tragic incident of Veszprém handballers », sur Site officiel de l'EHF, (consulté le 9 avril 2013)
  3. « La prison à vie pour les meurtriers de Cozma », sur handnews.fr, (consulté le 9 avril 2013)
  4. (en) « Statue of Cozma unveiled in Veszprém », sur Site officiel de l'EHF, (consulté le 9 avril 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]