Mariam Coulibaly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coulibaly.

Mariam Coulibaly qu'on surnomme « Mam Coul » est une animatrice de télévision ivoirienne, née le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Très tôt elle est atteinte par le virus de la communication, dès son entrée au Lycée Sainte Madeleine de Gagnoa. De là, elle va occuper plusieurs responsabilités. Mariam va bénéficier dans cette entreprise des encouragements de son professeur de français UM Mahob qui l'initie à la chose radiophonique. Après une licence en sciences juridiques, elle dépose ses dossiers à Radio Yopougon qu'elle intègre immédiatement. Elle y travaille et fait ensuite un passage éclair à City FM. Par son dynamisme et sa passion pour la radio, « Mam Coul » va vite faire parler d'elle.

Cette passionnée de lecture, de voyages et de musique a appris que le travail bien fait ouvre les portes. En 2001, les responsables de TV2 (RTI) d'alors la sollicitent pour animer une production télé. Avec Le club de la 2, elle a un contact direct avec les téléspectateurs. Le challenge était important, puisqu'il s'agissait en cette période d'une nouvelle grille de programmes, ce premier passage à la télévision fut apprécié par tous.

Aujourd'hui, elle anime Panache, une émission de variété pour laquelle elle fait des émules. Pourtant, beaucoup n'y croyaient pas lorsqu'elle prend pour la première fois le micro au cours de cette émission historique de la chaîne. Cinq ans après, l'audience de cette émission télé est telle que tous les artistes rêvent d'y faire une prestation. « Mam Coul », croit dur qu'il faut pourtant assez d'effort pour animer aussi bien en radio qu'en télé et « qu'on est toujours en apprentissage tant qu'on est pas à la retraite ».

Cette jeune dame, mère d'une petite fille, aurait voulu être avocate si elle n'avait pas embrassé la carrière d'animatrice télé.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]