Mariage royal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mariage royal
Description de cette image, également commentée ci-après

Fred Astaire dans le numéro Sunday Jumps.

Titre original Royal Wedding
Réalisation Stanley Donen
Scénario Alan Jay Lerner
Acteurs principaux
Sociétés de production Metro-Goldwyn-Mayer
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film musical
Durée 110 minutes (h 50)
Sortie 1951

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Jane Powell
Peter Lawford

Mariage royal (Royal Wedding) est un film musical américain, réalisé en 1951 par Stanley Donen, interprété par Fred Astaire et Jane Powell.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Tom et Ellen Bowen sont frère et sœur et parmi les vedettes les plus populaires de Broadway. Ellen enchaîne les conquêtes qu'elle n'aime pas et Tom est un célibataire endurci. L'un comme l'autre éprouvent une sainte horreur à l'égard du mariage. Mais lors du voyage sur le bateau qui les emmène pour jouer à Londres, Ellen rencontre le playboy Lord John Brindale avec qui elle commence une romance qui devient rapidement plus sérieuse qu'ils ne l'avaient prévu. De son côté Tom tombe amoureux d'Anne Ashmond une danseuse anglaise qui auditionne pour le spectacle...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Numéros musicaux[modifier | modifier le code]

  • Ev'ry Night At Seven (Fred Astaire et Jane Powell)
  • Sunday Jumps (Fred Astaire) : séquence de la salle de sport.
  • Open Your Eyes (Fred Astaire et Jane Powell) : séquence de la valse sur le transatlantique en pleine tempête.
  • The Happiest Days of My Life (Fred Astaire et Jane Powell)
  • How Could You Believe Me When I Said I Love You When You Know I've Been a Liar All My Life (Fred Astaire et Jane Powell)
  • Too Late Now (Jane Powell)
  • You're All the World to Me (Fred Astaire) : séquence de la danse au plafond.
  • I Left My Hat in Haiti (Fred Astaire, Jane Powell et chœur)

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le scénario du film retrace un épisode de la vie réelle de Fred Astaire et de sa sœur Adele Astaire.
  • Sarah Churchill était la fille de Winston Churchill tandis que Peter Lawford était le beau-frère de John Fitzgerald Kennedy et Robert Kennedy.
  • Le film associe Fred à Jane Powell qui obtient le rôle après la défection de June Allyson et Judy Garland. Fred danse dans un gymnase son numéro « Sunday Jumps » une de ses meilleures prestations. La danse au plafond You’re All the World to Me est restée célèbre dans les trucages cinématographiques. La chambre tournait à l’intérieur d’un gigantesque cylindre, l’opérateur attaché à un mur, pendant que Fred dansait.

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :