Mariage homosexuel en Suède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’homosexualité, la bisexualité, ou la transidentité image illustrant le [[droit <adj>]]
Cet article est une ébauche concernant l’homosexualité, la bisexualité, ou la transidentité et le droit.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Situación legal de las parejas compuestas por personas del mismo sexo en Europa.
  •      Mariage homosexuel
  •      Autre type de partenariat (ou concubinage)
  •      Cohabitant enregistrer
  •      Mariage reconnu mais non célébré

  •      Unions de personnes de même sexe non reconnues
  •      Le mariage interdit par la Constitution

  •      Restrictions de la liberté d'expression
  •      Sanctions non appliquées
  •      Peine de prison
  •      Jusqu'à la prison à vie
  •      Peine de mort

Le mariage entre personnes de même sexe est autorisé en Suède depuis une loi du , entrée en vigueur le . Depuis le , le mariage religieux des homosexuels est même autorisé[1].

Le , la Suède a voté une loi autorisant le mariage homosexuel par un vote parlementaire (261 députés pour, 22 contre, 16 abstentions, 50 absents). Elle est entrée en vigueur le [2].

Si la Suède n'est pas le premier pays à légaliser le mariage homosexuel, c'est le premier à inclure dans la législation l'interdiction de refus du mariage religieux pour les homosexuels. Les pasteurs ont le droit de refuser individuellement mais l'Église luthérienne (religion officielle du pays) a l'obligation de trouver un pasteur pour procéder au mariage homosexuel[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SUÈDE • L'Eglise dit oui au mariage homosexuel », Courrier international,‎ (consulté le 13 décembre 2012)
  2. « Légalisation du mariage homosexuel en Suède », Elle,‎ (consulté le 13 décembre 2012)
  3. MASSENA Florence, « Les droits des couples homosexuels diffèrent fortement d’un pays à l’autre », sur La Croix,‎ (consulté le 13 décembre 2012)

Articles connexes[modifier | modifier le code]