Maria J. Esteban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maria J. Esteban, née en 1956 en Alonsotegi (Biscaye), est une mathématicienne française d'origine basque. Elle travaille sur les équations aux dérivées partielles, les méthodes variationnelles, la Physique mathématique et des applications en Chimie quantique. Elle a aussi travaillé sur les interactions fluide-structure.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études universitaires à l'Université du Pays Basque, elle a fait sa thèse de doctorat à l'Université Pierre-et-Marie-Curie sous la direction de Pierre-Louis Lions. Depuis la fin de sa thèse elle est chercheuse au CNRS, où elle est actuellement directrice de recherche. Elle est membre du CEREMADE, laboratoire de recherche de l'Université Paris-Dauphine.

Présidente de l'ICIAM, le Conseil international des mathématiques industrielles et appliquées, entre 2015 et 2019. Présidente de la Société de mathématiques appliquées et industrielles entre 2009 et 2012, elle a été la coordinatrice du comité de mathématiques appliquées de la Société mathématique européenne en 2012-2013 et membre du Comité d'organisation du Forward Look "Mathematics and Industry" de la Fondation Européenne pour la Science. En 2013 elle a participé au lancement du projet de réseau européen pour les mathématiques industrielles EU-MATHS-IN. Membre du Comité du Prix Abel en 2014 et 2015.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Elle est devenue fellow de la Society for Industrial and Applied Mathematics en 2016 "for distinguished research in partial differential equations and for advancing the profile of applied mathematics internationally."[1]

En 2018, elle est invitée au Congrès International des mathématiciens (ICM 2018)[2].

En 2019, elle reçoit le SIAM Prize for Distinguished Service to the Profession. Elle reçoit également le Prix Jacques-Louis Lions de l'Académie des Sciences[3].

Chevalier de l'ordre national du Mérite Chevalière de l'ordre national du Mérite[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]