Maria Duchêne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duchêne.
Maria Duchêne
Maria Duchêne in 1916.jpg
Maria Duchêne en 1916
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Tessiture
Maître
Première de Boris Godounov au Metropolitan Opera avec Anna Case, Maria Duchène, Adam Didur dans le rôle de Boris Godounov, et Leonora Sparkes, 1912.

Maria Duchêne-Billard ( - ) est une contralto française du Metropolitan Opera de 1912 à 1916[1]. Elle incarne des rôles tels que Amneris dans Aida, Giulietta dans Les Contes d'Hoffmann, Lola dans Cavalleria rusticana, Maddalena dans Rigoletto. Elle a chanté le rôle de la vieille femme dans L'amore dei tre re, Rosette de Manon, Schwertleite dans la Walkyrie, et le solo « madrigaliste » dans Manon Lescaut, entre autres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maria Duchêne étudie au conservatoire de Paris avec notamment Jacques Isnardon en 1903[2]. Elle arrive aux États-Unis, le 14 janvier 1907, en provenance du Havre, à bord du paquebot La Savoie[3]. Elle fait ses débuts au Met, le 16 mars 1912 dans le rôle de La Cieca dans La Gioconda d'Amilcare Ponchielli dirigé par Arturo Toscanini avec Emmy Destinn dans le rôle-titre, Enrico Caruso comme Enzo.

Elle apparaît lors de la première américaine de Boris Godounov dans le rôle de la nourrice en 1912 dirigé par Arturo Toscanini[4].

Le 12 mars 1913, elle chante le rôle de Giulietta dans Les Contes d'Hoffmann, quand elle s'évanouit et son rôle est repris par madame Fremsted qui a chanté le rôle quand il a été créé aux États-Unis[5].

Avec le Met, elle a notamment interprété le rôle de la paysanne lors de la première aux États-Unis dans Julien de Gustave Charpentier, le 26 février 1914.

Sa mère, Elizabeth Duchêne (1859-1915), meurt de pneumonie en 1915, lorsque Maria est sur le point de prendre la scène dans le rôle de Lola dans Cavalleria rusticana[1],[6].

Sa dernière et 166e représentation avec le Met est Ulrica dans un ballo in maschera, dans une représentation à la Boston Opera House le 18 avril 1916[7]. Les détails de sa vie après avoir quitté le Met restent inconnus.

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Maria Duchêne enregistre pour Victor Talking Machine Company entre 1910 et 1916[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Sings, With Mother Dying. Mme. Duchene Gets Message Just Before She Appears on Stage », New York Times,‎ (lire en ligne) :

    « Madame Maria Duchêne, contralto française de la Metropolitan Opera Company, a été informée juste avant de faire son entrée sur scène dans le rôle de Lola dans "Cavalleria Rusticana" que sa mère était en train de mourir à l'hôpital français, où elle était depuis plusieurs jours souffrant d'une attaque de pneumonie. »

  2. « Paris et départements », Le Ménestrel,‎ , p. 199 (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2018).
  3. (en) Liste des passagers arrivant à New York
  4. « American Premiere of "Boris Godounoff" Wednesday », New York Times,‎ (lire en ligne) :

    « Boris Godounoff, l'opéra russe de Moussorgski, figurera au programme du répertoire de la semaine prochaine au Metropolitan Opera House, où il tiendra sa première audience américaine mercredi soir. Il sera dirigé par M. Toscanini et comptera parmi les interprètes Madames Homer Case, Sparkes, Maubourg et Duchene, ainsi que MM. Didur, Althouse, Rothier, Reiss, Bada, De Segurola, Audisi, Reschiglian et Kreidle.r. »

  5. « Fremstad Saves An Opera. Takes Mme. Duchene's Place on a Twenty-Minute Notice », New York Times,‎ (lire en ligne) :

    « Une quinzaine de minutes avant que le rideau se lève sur le premier acte des Contes d'Hoffmann hier soir au Metropolitan Opera House, le téléphone de M. Gatti-Casazza sonna et il fut prévenu que Mme. Duchene s'était évanouie au moment où elle partait de chez elle et ne serait pas en mesure d'apparaître comme Giulietta à l'opéra ce soir-là.. »

    .
  6. « Elizabeth Duchene », New York Times,‎ (lire en ligne) :

    « Elizabeth Duchêne, mère de Maria Duchene-Billiard de la Compagnie d'opéra métropolitaine, est décédée mardi soir à l'hôpital français dans cette ville de la pneumonie à l'âge de 56 ans. »

    .
  7. « Marie Duchène », Metropolitan Opera (consulté le 7 mars 2011).
  8. Enregistrements de Maria Duchêne Label Victor sur adp.library.ucsb.edu.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Fichier audio
È scherzo od è follia
Enrico Caruso, Frieda Hempel, Maria Duchêne, Andrés de Segurola et Léon Rothier chantant "È scherzo od è follia", Un ballo in maschera de Giuseppe Verdi.