Maria Belooussova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maria Belooussova
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Maître
Vladimir Tropp (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Maria Belooussova née le à Sverdlovsk (Ex-URSS) et morte le est une pianiste russe, s'étant installée à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maria Belooussova entreprend des études de musique à Iekaterinbourg, qu'elle poursuit à l’Académie Musicale de Russie à Moscou , dans la classe de Vladimir Tropp[1]. En 1992, elle intègre le Conservatoire national de musique de Paris dans la classe de Christian Ivaldi. À partir de 1999, Maria Belooussova enseigne la musique de chambre au sein du même conservatoire[2].

Elle s'intéresse au répertoire de musique de chambre, elle joue avec de nombreuses personnalités parmi lesquelles Ivry Gitlis, Bernard Greenhouse, Joseph Silverstein, Jean-Jacques Kantorow, Wolfgang Holzmair et Michel Strauss[3].

Elle est très attachée également au répertoire contemporain avec les compositeurs Krzysztof Penderecki, Sofia Goubaïdoulina, Philippe Hersant ou Thierry Escaich[4].

En 1999, elle rejoint l'ensemble Musique Oblique composé des violonistes Frédéric Laroque, Martial Gauthier et Daniel Vagner, de la violoncelliste Diana Ligeti et du clarinettiste Rémi Lerner[3], avec lesquels elle enregistre le quatuor pour piano en la majeur, opus 30 d’Ernest Chausson, le quintette en fa mineur, opus 14 de César Franck, ainsi que le trio en la mineur de Ravel, disques qui obtiendront de nombreuses récompenses, notamment le « Choc » du Monde de la Musique, ƒƒƒƒ par Telerama et le diamant d’ Opéra Magazine[5].

En 2011, elle crée le duo de pianos, Les claviers de Giverny, avec Raphaël Drouin[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Eastern Wind, Sergueï Rachmaninov (Compositeur) Reinhold Gliere (Compositeur), Maja Bogdanovic (Violoncelle), Maria Belooussova (Piano), Orchid Classics,
  • Hommage à Raphaël Drouin, avec notamment la Mer de Debussy dans la transcription d'André Caplet, Hybrid'Music, 2014
  • Musique de chambre à Giverny, Schubert, Schumann, Michel Strauss, violoncelle, Maria Belooussova, piano, Hybrid'Music, 2010
  • Musique russe à Giverny, Hybrid'Music, 2008
  • Premières mélodies du XXIe siècle, Anthony Girard, Vincent Bouchot, Denis Chouillet... [et al.], comp. ; Françoise Masset, S ; Alain Rizoul, guitare ; Robert Expert, Maguelone, 2008
  • Mélodies, duos et pièces religieuses, Emmanuel de Fonscolombe, compositeur, Anna-Maria Panzarella, soprano, Mario Hacquard, baryton Maria Belooussova, pianiste, Hybrid'Music, 2007
  • Quintette au bord de l'Oise : pour violon, alto, violoncelle, contrebasse et piano, textes de Bertrand Tavernier ; photographies d'Olivier Verley ; musique d'Antoine Duhamel ; Maria Belooussova, piano ; Pierre Feyler, contrebasse ; Françoise Perrin, violon, Édition Valhermeil, 2006
  • Les liaisons dangereuses : extraits choisis de la bande originale du film / Bach, Brahms, Mozart comp. ; Tedi Papavrami, violon ; Maria Belooussova, piano, Pan Classics, 2003

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael H Smith, « Chethams Summer School for Pianists - Manchester - Faculty Detail Vladimir Tropp », sur www.pianosummerschool.com (consulté le 17 février 2018).
  2. « Giverny Festival de Musique de Chambre Association Musique de Chambre en Normandie », sur giverny.org (consulté le 11 février 2018).
  3. a et b « Les enseignants détail : Maria BELOOUSSOVA-STRAUSS » [archive], sur www.conservatoiredeparis.fr (consulté le 11 février 2018).
  4. « Ensemble Musique Oblique », sur www.oblique.org (consulté le 11 février 2018).
  5. « Biographie de Maria Belooussova, pianiste », sur www.maria-belooussova.net (consulté le 17 février 2018).
  6. « Le Voyage d'Hiver », sur Festival d'Opéra du Grand Sud : FOGS (consulté le 11 février 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]