Marguerite Dupire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dupire.
image illustrant l’ethnologie
Cet article est une ébauche concernant l’ethnologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Marguerite Dupire, née à Roubaix le et morte le [1], est une ethnologue africaniste française qui a consacré de nombreux travaux aux Peuls du Niger, du Cameroun, de Guinée, du Sénégal, puis, après une mission en Côte d'Ivoire, à partir de 1965, aux Sérères du Sine au Sénégal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Licenciée en philosophie en 1943, elle complète sa formation par des études de psychologie et d'ethnologie à l'université de Paris, puis aux États-Unis, à l'université Northwestern et à l'université de Philadelphie, où elle est notamment l'élève des anthropologues Melville Herskovits et Alfred Irving Hallowell à la fin des années 1940.

Publications[modifier | modifier le code]

Marguerite Dupire est l'auteur de nombreux articles scientifiques (voir ci-dessous).

Ses principaux ouvrages sont :

  • Peuls nomades : étude descriptive des Wodaabe du Sahel nigérien, Karthala, Paris, 1996 (1re éd. 1962), 336 p. (ISBN 2-86537-603-6)
  • Organisation sociale des Peul. Étude d'ethnographie comparée, Plon, Paris, 1970, 624 p.
  • Sagesse sereer : essais sur la pensée sereer ndut, Karthala, Paris, 1994, 174 p. (ISBN 2-86537-487-4)

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]