Marguerite Carré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marguerite Carré
Marguerite Carré - Paul Mejat - Gallica (adjusted).jpg
Biographie
Naissance
Décès
(à 67 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Conjoint
Enfant
Jenny Carré (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Autres informations
Tessiture
Père-Lachaise - Division 89 - Grousset 02.jpg
Vue de la sépulture.

Marguerite Carré (née Marguerite Giraud, aussi connue comme Marguerite Giraud-Carré ; Cabourg, - Paris 9e, [1]) est une soprano française qui, au cours de sa carrière, a créé de nombreux rôles à l'Opéra-Comique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née à Cabourg, fille du baryton et directeur de théâtre Auguste Louis Giraud. Elle est la nièce de Marguerite Vaillant-Couturier. Elle est la petite-fille du député-maire d'Angers Augustin Giraud.

Elle fait ses débuts sur scène à Nantes en 1899  dans le rôle de Mimì dans La Bohème. Elle fait ses débuts à l'Opéra-Comique avec le même rôle. Elle épouse Albert Carré, directeur de l'Opéra-Comique, en 1902. Le couple divorce en 1924, mais se remarie en 1929[2].

Quand Rosa Ponselle décide d'ajouter le rôle de Carmen à son répertoire, elle étudie avec les Carré, pendant deux mois en 1935[3].

Elle est décédée à l'âge de 67 ans à Paris[4] et repose au cimetière du Père-Lachaise (89e division)[5].

Références et notes[modifier | modifier le code]

  1. Acte de décès (avec date et lieu de naissance) à Paris 9e, n° 1255, vue 4/17.
  2. Laura Kuhn, Baker's dictionary of opera, "Carré, Marguerite", p. 124. Schirmer Books, 2000 (ISBN 0028653491)
  3. Phillips-Matz, Mary Jane (1997). Rosa Ponselle: American Diva, p. 265. UPNE. (ISBN 1555533175)
  4. Le Figaro, "Marguerite Carré est morte", 30 novembre 1947, p. 1
  5. « Carré Marguerite (1880-1947) », sur Amis et Passionnés du père-Lachaise, 1er janvier 2014. (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :