Marguerite Canal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canal.
Marguerite Canal
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
ToulouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Marie Marguerite Denise CanalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Mouvement
Instrument
Maître
Distinctions
Pensionnaire de la villa Médicis (d) (-)
Prix de Rome ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Marguerite Canal, née le 29 janvier 1890 à Toulouse et morte le 27 janvier 1978 dans la même ville, est une musicienne, compositrice, chef d'orchestre, pianiste et enseignante française, qui fut entre autres la première française à diriger une formation en 1917.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille toulousaine, Marguerite Canal est la fille d'une mère pianiste et d'un père ingénieur mélomane. Elle monte à Paris en 1903 et réussit son entrée au Conservatoire, dans les classes de chant et de piano.

En 1917, elle est la première Française à diriger un orchestre. En 1919, elle est nommée professeur de chant au Conservatoire et reçoit l'année suivante le Premier grand Prix de Rome en composition musicale, à l’unanimité, avec les félicitations de Camille Saint-Saëns. Elle quitte son poste d'enseignante pour un séjour en Italie jusqu’en 1925 mais reprendra ses cours en 1932.

Elle se consacre désormais à la composition, créant de nombreuses mélodies et berceuses inspirées de poèmes de Charles Baudelaire, Paul Verlaine, Franz Toussaint, Marceline Desbordes-Valmore ou Paul Fort (Le Bonheur est dans le pré, 1931). Elle se produit au piano accompagnant Ninon Vallin dans ses récitals.

Elle est l'auteure d'un opéra, resté inachevé, Tlass Atka.

Le musicologue Mario Facchinetti disait d'elle en 1956 : « Marguerite Canal est une compositrice inspirée qui garde à la mélodie française le style de Fauré, Debussy et Duparc, style qui est sobre, noble et pur. »

Liens externes[modifier | modifier le code]