Marguerite Antoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marguerite Antoine
1936 aout Nieuport plage Marguerite Antoine et Jules Lismonde peignant.jpg
Marguerite Antoine peignant en compagnie de Lismonde sur la plage de Nieuport, août 1936 (photo Léon van Dievoet).
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Marguerite Antoine, née à Bomal en 1907 et décédée à Mariakerke (Ostende) le 10 décembre 1988, est une artiste peintre de l'École belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

De gauche à droite, le peintre Lismonde, Marguerite Antoine et Fernand Cannoot, à Nieuport en août 1936.

Élève notamment d'Alfred Bastien, Marguerite Antoine se forme à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, où elle côtoie de nombreux futurs grands noms de la peinture belge, parmi lesquels par exemple Lismonde, dont elle continua à fréquenter le cercle.

Son œuvre picturale figurative et peinte dans des tons diaphanes, nous transmet des paysages lumineux, des vues magiques de villes pleines de rêverie, mais elle excelle surtout à nous transmettre des scènes et des personnages tirés de la vie merveilleuse du cirque et des ballerines.

Elle a marqué d'un pinceau léger le paysage de la peinture belge.

Elle décède le 10 décembre 1988 à Mariakerke, car, comme l'écrit Paul Caso : "Elle avait, avant de quitter ce monde, exprimé un vœu : revoir la mer du Nord. Il fut exaucé : elle est décédée à Mariakerke, ce dernier samedi, par un jour gris"[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]