Margot and the Nuclear So and So's

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Margot and the Nuclear So and So's
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant, rock alternatif, punk rock, folk, pop de chambre
Années actives Depuis 2005
Labels Epic Records
Site officiel www.margotandthenuclearsoandsos.com
Composition du groupe
Membres Richard Edwards
Tyler Watkins
Heidi Gluck
Kenny Childers
Ronnie Kwasman

Margot and the Nuclear So and So's est un groupe de rock américain, originaire d'Indianapolis, dans l'Indiana. Il est composé de Richard Edwards (chant et guitare), Jesse Lee (violoncelle), Erik Kang (violon, lap steel), Andy Fry (guitare), Chris Fry (batterie), Tyler Watkins (basse), Emily Watkins (chant, clavier), Casey Tennis (percussions) et de Hubert Glover (trompette). Leur style estr décrit de « pop de chambre cinématique » pendant une critique sur l'album The Dust of Retreat[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Originellement, les membres fondateurs du groupe, Richard Edwards et Andy Fry, expliquent s'être rencontré dans une animalerie en 2004. Cependant, ils admettront que c'était faux. Fry se lie d'amitié avec Edwards pendant l'adolescence, les deuxp artageant les mêmes ambitions musicales[2]. Au final, en 2004, les deux forment Margot and the Nuclear So and So's, nommé d'après le personnage de Margot dans le film The Royal Tenenbaums de Wes Anderson (2001)[3]. Au fil du temps, plusieurs amis d'Edwards et Fry rejoignent le groupe et emménageront avec les deux. « Certains d'entre eux étaient SDF alors ils en avaient plus que besoin », explique Edwards en 2008[2].

Leur premier album, The Dust of Retreat, est publié en 2005 chez la Standard Recording Company. Il est réédité le 26 mars 2006 chez Artemis Records[4]. Suivent deux autres albums - Animal! et Not Animal (2008). Après avoir bougé à Chicago en 2009, Richard Edwards commence à expérimenter une nouvelle formation, et finit par développer un sextuor. Cette nouvelle formation permet à Edwards d'emmener le groupe vers un direction plus rock pour leurs deux prochains albums, Buzzard (2010), et Rot Gut, Domestic (2012)[4].

Le 4 décembre 2015, le groupe publie cinq coffrets album chez Joyful Noise Recordings[5]. Le 24 janvier 2017, Richard Edwards annonce la sortie de son premier album solo, Lemon Cotton Candy Sunset, qui est publié le 31 mars 2017 chez Joyful Noise Recordings[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Dust of Retreat - Margot & the Nuclear So and So's | Songs, Reviews, Credits, Awards | AllMusic », sur AllMusic (consulté le 4 juillet 2015).
  2. a et b (en) « Margot and the Nuclear So and Sos Bio »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Myplay Direct (consulté le 24 janvier 2015).
  3. (en) « Margot And The Nuclear So And So's: The Dust Of Retreat », sur Hybrid Music, Hybrid Magazine (consulté le 24 janvier 2015).
  4. a et b « Margot & The Nuclear So and So's », sur iTunes, Apple (consulté le 24 janvier 2015)
  5. (en) « Richard Edwards on his rotted gut and a decade of rarities », Adam Vitcavage (consulté le 2 décembre 2015).
  6. (en) « Richard Edwards announces debut solo album, premieres “Disappeared Planets” single – Adam Vitcavage », sur Vitcavage.com, (consulté le 12 avril 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]