Marginales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marginales, est le nom d'une revue littéraire belge, fondée en 1945, par Albert Ayguesparse (1900-1996), poète, Pierre-Louis de Muyser, écrivain, traducteur[1], résistant qui avait publié un journal clandestin[2] durant l'occupation, et Joseph Bracops[3], futur bourgmestre d'Anderlecht.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette revue publia de nombreux poètes et essayistes et est depuis sa fondation une des tribunes des lettres belges de langue française tout en étant ouverte à de nombreux autres écrivains de la francophonie.

Albert Ayguesparse en assura la direction jusqu’en 1990. La dernière livraison vit le jour en 1991 jusqu'au numéro 229, qui fut alors suivi d'une longue parenthèse jusqu'en 1998 lorsqu'une nouvelle équipe la remit sur pied. Depuis lors, elle paraît à nouveau tous les quatre mois.

Elle est dirigée par Jacques De Decker, secrétaire perpétuel de l'Académie royale de langue et de littérature française de Belgique.

Marginales qui était imprimée jadis à l'Imprimerie Belgica (J. Vantrier), a été publiée par les éditions Luce Wilquin, puis par l'ASBL Vertige, et est désormais publiée aux éditions Ker.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Reine Meylaerts, L'aventure flamande de la Revue belge: langues, littératures, 2004, p. 166 : "Lode Baekelmans, Sept contes, traduit du flamand par P. Louis De Muyser".
  2. P. Rugenstein, Lendemains, 1986, vol. 11, n° 41 à 44 : "R.: J'ai écrit deux articles pour le journal clandestin que dirigeait Pierre-Louis de Muyser avec qui j'ai fondé Marginales après la guerre. Les articles n'étaient pas signés, naturellement, et je ne trouvais pas cela fort courageux.".
  3. Paul Aron, "Albert Ayguesparse: la mémoire et l'histoire : exposition", Archives et musée de la littérature, Bruxelles, 1986 : "C'est en décembre 1945 que fut fondée Marginales, à l'initiative de Pierre-Louis De Muyser et d'Albert Ayguesparse d'une part, d'un groupe d'étudiants de l'Université libre de Bruxelles, dont Francis Uwin..." ; ainsi que : La Vie wallonne, n° 65, 1991 : "La revue [Marginales] a été fondée en 1945 par feu Pierre-Louis de Muyser, par Joseph Bracops et par Albert Ayguesparse, qui l'aura tenue à bout de bras jusqu'en juin 1991. Mais la dureté des temps avec la rareté des subsides sont venues à bout..".