Marge (groupe autonome)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marge est un groupe anarchiste fondé à Paris en 1974 par Jacques Lesage de La Haye[1].

Éléments historiques[modifier | modifier le code]

Marge édite le journal du même nom[2] et cherche à rassembler l'ensemble des marginaux : anciens prisonniers, délinquants, prostituées, travestis, homosexuels, psychiatrisés, squatters, toxicomanes… À partir de 1977, Marge se réclame de l'« Autonomie désirante ». En 1978, le groupe se rapproche de militants comme Bob Nadoulek ayant quitté Camarades, et publie alors la revue Matin d'un Blues.

Marge s'autodissout en 1979.

Des personnalités comme Serge Livrozet, Walter Jones, qui s'est suicidé au début des années 1980[3], et sa femme Grisoune, morte du SIDA en 1999[3], ont milité dans ce mouvement.

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des anarchistes, « Le Maitron », 2014 : Jacques Lesage de La Haye.
  2. « Sommaires du journal Marge (1974-1979) avec les quatorze numéros consultables en PDF », sur http://archivesautonomies.org, (consulté le )
  3. a et b Sébastien Schifres, « Entretien avec Jacques Le Sage de la Haye et Nicole Fontan », sur sebastien.schifres.free.fr, (consulté le )