Margaux Galliou-Loko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Margaux Galliou-Loko
Image illustrative de l’article Margaux Galliou-Loko
Lors de l'Open LFB 2013.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (26 ans)
Saint-Sébastien-sur-Loire
Taille 1,84 m (6 0)
Situation en club
Club actuel Tarbes
Poste Ailière
Carrière universitaire ou amateur
2000-2005
2005-2008
Carquefou
ALPCM Nantes
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019-2020
CJM Bourges
CJM Bourges
CJM Bourges
CJM Bourges
Cavigal Nice
Cavigal Nice
Lyon
Nantes Rezé Basket
Flammes Carolo basket
Wasserburg
Tarbes
Tarbes
-
1,8
1,0
0,8
8,4
10,6[1]
7,2
7,3
3,7[2]
11,5
07,1[2]
en c.

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Margaux Galliou-Loko, née le à Saint-Sébastien-sur-Loire (Loire-Atlantique), est une joueuse professionnelle française de basket-ball.

Son plus jeune frère Charles Galliou-Loko est international U20 et espoir avec l'ASVEL[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle débute en Ligue féminine de basket lors de la saison 2009-2010, saison où bien qu'évoluant avec l'équipe des cadettes, elle dispute six rencontres avec les professionnelles, pour des statistiques de 1,8 points par rencontre en 1,2 rebonds et 0,7 passe[4]. Avec les cadettes, elle remporte pour la deuxième année consécutive la coupe de France cadette. À titre personnel, elle est récompensée du titre de meilleure joueuse de la finale[5].

Durant l'été 2010, elle dispute tout d'abord le Championnat du Monde des 17 ans et moins, dont la première édition se déroule en France. Les Françaises terminent secondes de la compétition, battues en finale par les États-Unis sur le score de 92 à 62. Lors de cette compétition, ses statistiques sont de 8,8 points, 6,1 rebonds et 0,5 passe[6]. Deux semaines plus tard, elle remporte une seconde médaille, le bronze, lors du Championnat d'Europe des 18 ans et moins[7]. Elle apporte alors 4,1 points et 4,8 rebonds par rencontres à son équipe[8].

Sa saison 2010-2011 est écourtée par une blessure au genou en novembre 2010[9].

Ses bonnes performances avec Nice en LFB en 2013-2014 (7,2 points et 4,1 rebonds par rencontre[2]) lui valent une place dans la pré-sélection de 24 joueuses de l'Équipe de France annoncée le [10]. Ne suivant pas le club en Ligue 2, elle signe pour Lyon où elle retrouve plusieurs joueuses de la génération 93 qu'elle a côtoyé en sélection nationale de jeunes comme Esther Niamke-Moisan, Sara Chevaugeon et Christelle Diallo[11].

En septembre 2014, elle est membre de la sélection française qui, avec Bérengère Dinga-Mbomi (Aix), Marie-Ève Paget (Nice) et Viviane Adjutor, remporte le championnat du monde universitaires de 3x3[12]. À titre personnel, elle est récompensée du titre de meilleure joueuse de ce tournoi (MVP).

La saison 2014/2015 est ternie par des blessures, elle ne finira d'ailleurs pas la saison. Au terme de celle-ci elle signe pour 2 ans en faveur du Nantes Rezé Basket, un retour aux sources pour elle originaire de la région.

Après avoir remporté la médaille d'or aux Jeux de la Francophonie avec l'Équipe de France A' durant l'été 2017, elle quitte le club Flammes Carolo basket où elle n'aura passé qu'une saison (3,7 points et 1,5 rebond pour 1,9 d'évaluation en championnat) pour rejoindre le club allemand du TSV 1880 Wasserburg qualifié pour l'Eurocoupe 2017-2018[13]. En championnat allemand, elle tournait à 11,3 points et 5,7 rebonds tandis qu'en Eurocoupe elle était à 12 points et 6,4 rebonds. La saison suivante, elle effectue son retour en LFB à Tarbes[14].

Clubs[modifier | modifier le code]

Saisons Équipe Pays
2007-2008 ALPCM Nantes Drapeau de la France France
2008-2012 CJM Bourges Drapeau de la France France
2012-2014 Cavigal Nice Basket 06 Drapeau de la France France
2014-2015 Lyon Basket Féminin Drapeau de la France France
2015-2016 Nantes Rezé Basket Drapeau de la France France
2016-2017 Flammes Carolo basket Drapeau de la France France
2017-2018 TSV 1880 Wasserburg Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2018 Tarbes Gespe Bigorre Drapeau de la France France

Palmarès[modifier | modifier le code]

Senior[modifier | modifier le code]

Équipes de France[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • MVP de la finale Coupe de France Cadettes : 2010
  • Championne de France LFB 2012
  • MVP du Championnat du Monde Universitaire 3x3

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cavigal Nice Basket 06 », FFBB (consulté le 1er juin 2013)
  2. a b et c « Margaux Galliou-Loko », Ligue féminine de basket (consulté le 31 juillet 2019)
  3. Gabriel Pantel-Jouve, « ASVEL : Charles Galliou fait ses premiers pas professionnels », bebasket.fr, (consulté le 17 juillet 2015)
  4. « Fiche de Margaux Galliou-Loko sur le site de la LFB » (consulté le 9 août 2010)
  5. « Finale de Coupe de France Cadettes à Bercy - Mondeville - Bourges 49-53 », sur www.mondevillebasket.com (consulté le 9 août 2010)
  6. « 2010 FIBA U17 World Championship for Women 11 - Margaux Galliou-Loko », sur archive.fiba.com (consulté le 9 août 2010)
  7. « Euro U18 en Slovaquie : les Bleuettes accrochent le bronze et l'Italie est championne d'Europe ! », Basqetebol, (consulté le 9 août 2010)
  8. « 2010 U18 European Championship Women: DIVISION A 7 - Margaux Galliou-Loko », sur archive.fiba.com (consulté le 9 août 2010)
  9. « Spectaculaire victoire du Bourges 18 », La Nouvelle République, (consulté le 27 mai 2011)
  10. « Mondial : une pré-liste de 24 joueuses », sur franceinfo.fr, (consulté le 17 mai 2014)
  11. « Margaux Galliou-Loko à Lyon », bebasket.fr, (consulté le 28 août 2014)
  12. a et b Thibaut Lasser, « La France remporte le Mondial Universitaire 3×3 !!! - See more at: http://www.basquetebol.fr/2014/09/22/la-france-remporte-le-mondial-universitaire-3x3/#sthash.brUa7L9C.dpuf », basquetebol.fr, (consulté le 24 septembre 2014)
  13. Gabriel Pantel-Jouve, « MARGAUX GALLIOU-LOKO SIGNE EN ALLEMAGNE », bebasket.fr, (consulté le 2 août 2017)
  14. Gabriel Pantel-Jouve, « MARGAUX GALLIOU-LOKO SIGNE À TARBES », bebasket.fr, (consulté le 24 août 2018)
  15. « La médaille d'argent pour les Juniors », FFBB (consulté le 14 août 2011)
  16. Gabriel Pantel-Jouve, « L'ÉQUIPE DE FRANCE A' REMPORTE LES JEUX DE LA FRANCOPHONIE », bebasket.fr, (consulté le 30 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :