Margarida Guia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guia.

Margarida Guia est une comédienne et performeuse, née en juillet 1972, à Bressuire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Margarida Guia commence par le théâtre en tant que comédienne et metteur en scène, avant de s'orienter vers le chant et la lecture publique, notamment de poèmes. Sa découverte du milieu de la musique improvisée l'a conduit à explorer le mot comme une partition sonore, et sa voix comme un instrument. Elle joue avec des musiciens rencontrés à la croisée des chemins tout en présentant un "Solo" entourée d'accessoires tels que des boîtes à musiques, radios, mélodica, métronome, sampler, mégaphone qu'elle mélange à des ambiances urbaines. En 2002, elle demande au designer marseillais Michel Véla de lui réaliser une bibliothèque ambulante, "Bibliambule" qui l'accompagne depuis dans ses performances. Margarida Guia a également fait partie des groupes "Peinture fraîche" et "Confort synthétique". Elle réside depuis 2007 en Belgique.

Performances[modifier | modifier le code]

Performances radiophoniques[modifier | modifier le code]

  • J'appelais l'écho à mon retour, France Culture / Atelier de Création Radiophonique : Carte Blanche, 2009.
  • Palude-Robert Walser, j'ai la tête figée..., le jour se lève..., Radio Campus, Villeneuve d'Ascq, 2007
  • Sans titre, avec Thierry Mbaye, Radio Galaxie, Wattrelos.
  • Sans titre, avec Thierry Mbaye, Radio RCV, Lille.
  • Le 25 avril 1974, Radio libertaire, Paris.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Tighter than a tick, avec le groupe Poney Club, Label Range ta chambre, 2008.
  • Des Millions de morts se battent entre eux, de Krzysztof Styczynski avec Serge Teyssot-Gay, éditions Caedere, 2007.
  • Il était une fois Aumonchicourt, album collectif, Label Laisse ton empreinte, 2004.
  • Peinture Fraîche: improvisation vocale avec Michel Stawicki (saxophone), Viktor Randrianasoloson (percussions), G. Gauvin (contrebasse), Lille, 2004.
  • Ce n'est qu'un bruit dîtes-vous ? : improvisation vocale avec Michel Stawicki (saxophone), Viktor Randrianasoloson (percussions) et Artmini (enregistrement vidéo), Lille, 2002.
  • Les fables De La Fontaine, album collectif, Cie Movimiento, 2001.
  • Othello solo, adapté et m.e.s Dominique Surmais, Théâtre de la Chandelle, Lille, 2001.

Théâtre[modifier | modifier le code]

comme comédienne 
  • Au sein de la compagnie Adesso e sempre, Théâtre de Clermont 1'Herault - m.e.s de Julien Bouffier : Le Cid de Corneille-Valencia, Angel Box de X. Durringer (Montpellier), Le cercle de craie caucasien de B.Brecht. Et dans une m.e.s de Emmanuelle Debeusscher, Electre de Sophocle, Clermont L'Hérault-1992/1994
  • Ce que tu as appelé Monde, m.e.s de Daniel Fatous, Roubaix, 1997.
  • La grande Imprécation devant les murs de la ville de Tankred Dorst, m.e.s de Daniel Fatous, L'Accompagnie, Roubaix, 1998.
  • Le Petit bois (1998), Loin (1999), L'ère du temps (2002), m.e.s Daniel Fatous, Ass. Dire Lire, Lille.
  • Electre, écrit et m.e.s Daniel Fatous, L'Accompagnie, Lille, 2000.
  • J'ai la tête figée entre la nuit et l'aurore (en français-portugais) réalisé avec le plasticien Artmini, Compagnie Amaryllis/Consulat du Portugal à Lille-Tourcoing, Roubaix, Paris, Oloron Ste Marie, Biarritz, Lille, V. D'Ascq, Lisbonne, 2000/2003.
  • Prévert de rage, m.e.s Sophie Bourdon, Compagnie Sofa, Lille, V. D'Ascq, Neuville en Ferrain, Auchel, Valenciennes, 2000-2002.
  • Othello, d'après W. Shakespeare, m.e.s Dominique Surmais, Le Théâtre de la chandelle, Lille, 2001.
  • Évocation poétique et musicale de la Russie: dans le cadre de l'exposition de Paul Kichilov -L'Accompagnie/Sur trois notes/Art Action-Roubaix, Neuville en Ferrain, 2001.
  • Pas tout à fait l'enfer, d'après James Mellon, m.e.s Daniel Fatous -Trac' n'Art Théâtre, Festival d'Avignon, Lille, Dinan, Haubourdin, 2001-2002.
  • Tango argentin: évocation poétique et dansée, m.e.s Thierry Moral, Lille, 2001.
  • Le Cri du Sablier de Chloé Delaume, m.e.s Thierry Moral, La Madeleine, Lille, Tourcoing, Feignies, Guyancourt, 2003-2004.
  • "Alger Terminal 2" de Rachid Akbal m.e.s Julien Bouffier, Cie Le Temps de vivre, 2010
Comme metteur en scène
  • Para rir em sociedade (d'après l'œuvre de Prévert), Abril em Maio, Lisbonne, 2003.
  • Ruidos da Cidade, à partir d'articles de presse, Abril em Maio, Lisbonne, 2004.
  • Le Jour se lève, de Margarida Guia, La Maison Folie, Villeneuve D'Ascq, 2005.
Création sonore
  • Le Scratch de la méthode installation-performance avec Sylvie Mélis
  • Projet PERCEPT, m.e.s Jacques Urbanska/Thomas Israël, Festival Les Transnumériques/Nuit Blanche de Paris, Centre Wallonie Bruxelles, Paris, 2008.
  • Projet PERCEPT, m.e.s Jacques Urbanska/Thomas Israël, Festival des Bains Numériques, Centre des Arts Enghien les Bains, 2009.
  • Cabaret Chérie Chéri, K. Saporta, Festival Villeneuve les avignon, 2009
  • Alger Terminal 2 de Rachid Akbal m.e.s Julien Bouffier, 2010
  • Mystiques 13-21, réalisation radiophonique de Céline Tertre, RTBF La première, 2010

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Margarida Guia: Bibliambule, Musiques, Théâtre, Seule en scène, un film de Krzysztof Styczynski, éditions Caedere, 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]