Marga Scheide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marga.
Marga Scheide
Description de cette image, également commentée ci-après
Marga Scheide en décembre 1979
Informations générales
Nom de naissance Margareth Scheide
Naissance
Activité principale Chanteuse, mannequin
Genre musical Pop
Années actives Depuis 1977
Labels Universal Music Group

Marga Scheide (née le à Amsterdam) est un ancien mannequin et chanteuse néerlandaise, membre du groupe féminin Luv'.

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Marga commence sa carrière en tant que mannequin au début des années 1970 aux Pays-Bas. Elle apparaît souvent sur les pochettes de compilations de musique populaire néerlandaise. Elle participe également à des concours de beauté nationaux et internationaux (Miss Hollande 1972[1], 1973[2], 1977, Miss Young International 1973[3], Concours non officiel de Miss Europe 1975). De plus, Marga est choisie pour faire la promotion de la Bintje, une variété de pomme de terre, dans une campagne de publicité mondiale. 1976, elle passe une audition afin de faire partie d'un girls band du nom de Luv' monté par les producteurs Hans van Hemert et Piet Souer.

Les années Luv'[modifier | modifier le code]

De 1977 à 1981, Luv' enchaîne les succès dans plusieurs pays (Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, Allemagne, Suisse, Autriche, Danemark, Pologne, Mexique et Afrique du Sud). En mars 1981, après avoir vendu sept millions de disques, le trio se sépare.

Huit ans plus tard, Marga Scheide relance la carrière du groupe accompagnée de deux nouveaux membres (Michelle Gold et Diana Van Berlo), sans les producteurs de départ. Cette nouvelle version de Luv' ne classe qu'un single (Welcome To My Party) dans le Top 40 néerlandais à l'automne 1989 et ne parvient pas à atteindre la renommée de la première formation. À l'été 1990, Michelle Gold est remplacée par Carina Lemoine. En 1992, on assiste à une nouvelle séparation de Luv'.

Le trio d'origine fait un retour à deux reprises (en 1993-1996 et en 2006 à aujourd'hui).

Article détaillé : Luv'.

Carrière musicale sans Luv'[modifier | modifier le code]

En 1982, Marga Scheide forme provisoirement le girls band Marga & Deuce avec les sœurs jumelles Clari et Anja Horsmeier avec qui elle sort le single sans succès One, Two, Three...Bananas.
En 1983, elle enregistre en solo un autre simple (Love Symphony), un medley de chansons des Supremes. Là encore, il s'agit d'un échec, même si ce titre réussit l'exploit d'être diffusé sur des radios noires américaines[4]. En 1984, elle participe à la version télévisée et batave de la comédie musicale pour enfants Abbacadabra. José Hoebee fait elle aussi partie de la distribution de ce programme.
Puis Marga se retire un temps du monde du spectacle et ouvre une boutique de souvenirs (Dutchy Souvenirs) dans le Holiday Inn d’Utrecht. Elle retourne à la chanson en 1989.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Singles:
    • One, Two, Three...Bananas (Marga & Deuce, Polydor, 1982)
    • Love Symphony (Carrere, 1983)
    • Wij Zijn Vrij (Abbacadabra, Indisc, 1984)
    • Love Again (Boni, 1985)
    • I´ll Sing You A Song (He Ho) (Dureco, 1986)
  • Album:
    • Abbacadabra[5] (Indisc, 1984)

Participation de Marga Scheide à Patty's Fort et Sterren Danssen Op Het Ijs[modifier | modifier le code]

Marga Scheide est candidate à deux occasions à des programmes télévisées auxquels participent des personnalités néerlandaises:

  • en 2004, elle suit une cure de remise en forme à Ibiza dans le cadre de Patty's Fort (une émission conçue par Patty Brard) sur la chaîne Yorin.
  • en 2006, on la voit dans Sterren Dansen Op Het Ijs, l'adaptation hollandaise sur SBS 6 de Skating with Celebrities dans lequel des vedettes totalement novices en matière de patinage artistique sont mis en compétition. Malheureusement, Marga est éliminée au bout du troisième show.

Marga, entrepreneuse[modifier | modifier le code]

En parallèle de sa carrière dans le monde du spectacle, elle se lance dans les affaires. Au milieu des années 1980, elle ouvre une boutique de souvenirs (Dutchy Souvenirs) dans le Holiday Inn d’Utrecht qu'elle ferme rapidement. Plus tard, elle est temporairement à la tête d'une entreprise spécialisée dans l'export de cosmétiques vers les pays d'Europe centrale et orientale. En 2001, la chanteuse lance une start-up avec son compagnon le producteur Jacques Zwart (selectcd.nl) spécialisée dans le téléchargement légal de musique. En 2004, elle ouvre le site internet selectidols.com chargé du merchandising de célébrités néerlandaises (posters, casquettes, portes-clés, pins, mugs, photos dédicacées....).

Les hommes de sa vie[modifier | modifier le code]

Alors que Luv' est à son apogée en 1979, Marga Scheide vit une histoire d'amour de trois ans avec John de Mol, fondateur d'Endemol[6].
Ensuite, elle est la compagne d'un producteur de musique Jacques Zwart (connu sous le pseudonyme E.Mergency) qui produit ses disques en solo et les enregistrements de Luv' entre 1989 et 1991. Zwart meurt d'une crise cardiaque au printemps 2003. Aujourd'hui, elle partage sa vie avec Michiel Gunning.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Details concernant l'élection de Miss Hollande
  2. Details concernant la télé-diffusion de Miss Holland 1973 avec la participation de Marga
  3. Details sur le concours de Miss Young International
  4. Le public noir américain ingnore que Marga Scheide a un physique typiquement nordique (blonde aux yeux bleus). Le fait que Love Symphony soit diffusé sur des stations de radio soul et funk est une prouesse, à une époque où il existe encore une ségrégation entre musique noire et blanche aux débuts des années 1980.
  5. Marga chante en solo le titre De kokende spoken show et un duo avec Benny Neyman Geef die banden terug ainsi que deux chansons avec l'ensemble de la troupe d'Abbacadabra (Laat het feest beginnen et Wij Zijn Vrij).
  6. Endemol est une structure qui produit des programmes de télé-réalité dans le monde entier tels que Big Brother/Loft Story, Star Academy (France) ou Fear Factor.

Liens externes[modifier | modifier le code]