Ru de la Mare aux Evées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mare aux Evées)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mare (homonymie).

Ru de la Mare aux Evées
Illustration
Caractéristiques
Longueur 11,3 km
Bassin
Bassin collecteur la Seine
Débit moyen ?
Régime pluvial océanique
Cours
Se jette dans la Seine
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

Le Ru de la Mare aux Evées est un affluent de la Seine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Il prend sa source à la Mare aux Evées dans la forêt de Fontainebleau et se jette dans la Seine à Boissise-le-Roi[1] par l'étang de la prairie Malécot[2], après un parcours de 11,3 kilomètres[1].

Communes traversées[modifier | modifier le code]

En Seine-et-Marne 
Fontainebleau ~ Chailly-en-Bière ~ Villiers-en-Bière ~ Dammarie-lès-Lys ~ Boissise-le-Roi[1]

L'un de ses ruisseaux affluents prend source sur la commune de Perthes-en-Gâtinais, qui est donc également concernée par le Syndicat intercommunal du ru de la Mare aux Evées[2].

La mare aux Evées[modifier | modifier le code]

La Mare aux Evées, à l'ouest du lieudit de Brolles sur le territoire de la commune de Bois-le-Roi, est un point d'eau artificiel « sans véritable évacuation » (autre qu'artificielle), au fond d'une cuvette imperméable fait de plusieurs mètres d'épaisseur d'argile. Son nom provient de « œuvée », un endroit où les animaux ovipares (oiseaux, serpents) et surtout, déposent leurs œufs[2]. On trouve également d'autres ovipares comme des amphibiens (grenouilles, crapauds, tritons) ou des libellules[3],[3].

Zone autrefois très marécageuse, plus de 20 km de canaux ont été creusés de 1833 à 1835 (règne de Louis-Philippe) dans le cadre de travaux de grande envergure visant à assainir le canton. Comme on peut le voir sur la carte d'état-major ci-contre, les canaux rayonnent en étoile autour de la mare, qui d'après le plan d'Achille Marier de Bois d'Hyver contient 12 300 m3 d'eau. Des plantations d'arbres ont en même temps été réalisées sur les talus : chênes pédonculés principalement, divers chênes américains, sapins, épicéas, et cyprès dans les environs immédiats de la mare[2].

Les fossés ont été curés plusieurs fois entre 1859 et 1982. En 1979, le Syndicat intercommunal du ru de la Mare aux Evées est créé pour la poursuite de l'aménagement et de l'entretien des canaux et notamment des 48 km de berges. Ces travaux d'assainissement général du canton ont démarré en 1984, parallèlement à ceux de la plaine agricole de la Bière[2].

Accouplement de libellules à la Mare aux Evées

Tourisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a b et c SANDRE, « Fiche ru de la mare aux evees (F4475000) » (consulté le 9 juin 2008)
  2. a b c d et e Le ru de la Mare aux Evées sur le site de la mairie de Boissise-le-Roi.
  3. a et b http://fredetsesimages.blogspot.fr/2014/05/la-mare-aux-evees.html