Marcus Harvey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marcus Harvey
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de

Marcus Harvey (né en 1963 à Leeds) est un artiste et peintre anglais, l'un des Young British Artists (YBA).

Biographie et art[modifier | modifier le code]

Marcus Harvey a grandi à Moortown, une banlieue de Leeds. Il a fréquenté la Allerton Grange High School, est diplômé du Goldsmiths College en 1986 et est également un ancien élève du Leeds College of Art. À cette époque, il est devenu un ami proche de Damien Hirst. Harvey n'a pas participé à l'exposition Freeze, car il avait obtenu son diplôme de Goldsmiths plus tôt, mais Hirst l'a inclus lorsqu'il a été curateur de Some Went Mad, Some Ran Away (1994). Le travail de Harvey a attiré l'attention de Charles Saatchi. Harvey vit et travaille actuellement à Londres.

Harvey est connu pour sa représentation de l'assassin Myra Hindley, créée à partir d'empreintes de main prises à partir d'un plâtre d'une main d'enfant, et montrées dans l'exposition Sensation de la Royal Academy of Art en 1997. La peinture a dû être temporairement retirée de l'exposition pour être restaurée après avoir été attaquée lors de deux incidents distincts le jour de l'ouverture, au cours desquels de l'encre et des œufs ont été jetés[1].

Le travail ultérieur de Harvey combine peinture, photographie et sculpture, tout en explorant l'iconographie britannique dans la culture pop, le paysage et l'histoire culturelle. Ces œuvres comprennent des peintures figuratives gestuelles épaisses réalisées sur des épreuves photographiques de paysages et de personnages.

Ses céramiques et bronzes sont un amalgame de références historiques et sont des "portraits collés" de Nelson à Margaret Thatcher et de Napoléon à Tony Blair[2].

Expositions[modifier | modifier le code]

Harvey a présenté des œuvres dans le monde entier dans de nombreuses expositions, notamment The Führer's Cakes à la Galleria Marabini à Bologne, Snaps et White Riot au White Cube à Londres, Sex and the British à la galerie Thaddaeus Ropac à Salzbourg, Crucible, une exposition de sculptures à l'intérieur de la cathédrale de Gloucester et « London Calling: Young British Artists Criss-Crossed » à la Galleri Kaare Berntsen à Oslo. Il a été repris dans la série d'expositions originales "Young British Artists" à la galerie Saatchi en 1995 et dans des expositions importantes de YBA telles que "Dans l'heure la plus sombre, il peut y avoir de la lumière" dans les galeries Serpentine.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dalya Alberge, « Attacks force Hindley portrait to be moved », (consulté le 29 septembre 2009)
  2. Marcus Harvey on HSC Visual Resources Blog

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :