Marcus Goldman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcus Goldman
Marcus Goldman.jpg

Marcus Goldman

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Henry Goldman (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Marcus Goldman (né le à Trappstadt - mort le ) est un homme d'affaires germano-américain. Né en Allemagne, il émigre aux États-Unis en 1848 et fonde Goldman Sachs en 1869[1].

Jeunesse et émigration[modifier | modifier le code]

Marcus Goldman naît de Ella et Wolf Goldman, une famille ashkénaze de Trappstadt. Il immigre aux États-Unis à partir de Francfort-sur-le-Main lors de la première vague d'immigration massive de juifs vers l'Amérique, conséquence de la révolution de Mars.

Sur le sol américain, il travaille comme marchand ambulant, puis tient une boutique à Philadelphie. Goldman rencontre et épouse Bertha Goldman, une Allemande ayant émigré la même année que lui.

Marcus Goldman & Co.[modifier | modifier le code]

En 1869, Marcus Goldman déménage avec sa femme et ses cinq enfants à Manhattan et fonde Marcus Goldman & Co., spécialisé en gestion d'effets de commerce.

Goldman gère jusqu'à 5 millions de dollars américain par an en papier commercial.

Samuel Sachs[modifier | modifier le code]

La plus jeune fille de Marcus Goldman, Louisa, épouse Samuel Sachs[1].

En 1882, Marcus Goldman invite son beau-fils à rejoindre l'entreprise et renomme cette dernière M. Goldman and Sachs. La compagnie croît rapidement dans les années 1880 au fur et à mesure qu'elle gère un capital croissant. En 1885, Goldman recrute son fils Henry et son beau-fils Ludwig Dreyfuss dans l'affaire et renomme la firme en Goldman Sachs & Co.

En 1894, Henry Sachs rejoint la firme, qui s'inscrit à la bourse de New York en 1896.

Retraite et mort[modifier | modifier le code]

À sa retraite, Marcus Goldman laisse la firme entre les mains de son fils Henry Goldman et de son beau-fils Samuel Sachs. En 1904, deux des fils de Samuel Sachs, Arthur et Paul, joignent la firme tout de suite après leurs études à l'Université Harvard.

À l'été 1904, Marcus Goldman meurt.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) Kappner Cordula, « Marcus Goldmann und der amerikanische Traum », Mainpost,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Barry E. Supple, « A Business Elite: German-Jewish Financiers in Nineteenth-Century New York », Business History Review, The Business History Review, Vol. 31, No. 2, vol. 31, no 2,‎ , p. 143–178 (DOI 10.2307/3111848, JSTOR 3111848)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]