Marcus Fabius Ambustus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fabius Ambustus.
image illustrant  une personnalité de la Rome antique
Cet article est une ébauche concernant une personnalité de la Rome antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Marcus Fabius Ambustus est un homme politique de la République romaine. Fils de Numerius Fabius Ambustus (tribun militaire à pouvoir consulaire en 406 av. J.-C.) et père de Marius Fabius Ambustus (maître de cavalerie en 322 av. J.-C.), de Quintus Fabius Maximus Rullianus (consul en 322, 310, 308, 297 et 295 av. J.-C.) et de Caesar Fabius Ambustus (maître de cavalerie en 315 av. J.-C.). Frère de Caius Fabius Ambustus (consul en 358 av. J.-C.).

Comme patricien, il refuse trois fois le consulat à un plébéien. En 360 av. J.-C., lors de son premier consulat, il bat les Herniques et obtient une ovation. En 356 av. J.-C., à nouveau consul, il aurait battu les Falisques et les Tarquins.

En 354 av. J.-C., lors de son troisième et dernier consulat, il triomphe de Tibur une ville de la ligue latine. Il obtient aussi une victoire sur les Tarquins. En 322 av. J.-C., il est maître de cavalerie, sous le dictateur Aulus Cornelius Cossus Arvina.