Marcus Claudius Glicia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marcus Claudius Glicia ou Glycias est un affranchi de Publius Claudius Pulcher.

Ce dernier, consul en 249 av. J.-C., fut vaincu par la flotte carthaginoise à la bataille de Drepanum. Il fut accusé d'impiété, pour avoir méprisé le mauvais présage des poulets sacrés qui s'abtenaient de manger le grain offert, et de les avoir fait jeter à la mer. Le sénat le rappela à Rome et lui ordonna de désigner un dictateur. Par mépris il désigna Glicia, l'un de ses affranchis[1] et fut condamné pour ce fait.

Marcus Claudius Glicia, choisi par son patron, fut donc brièvement dictateur en 249 av. J.-C., avant de devoir déposer son pouvoir et de laisser la place à Aulus Atilius Calatinus. Glicia conserva néanmoins sa toge bordée de pourpre pour assister aux jeux[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Suétone, Tibère, 2
  2. Periochae de Tite-Live, résumé du livre 19