Marcus Caecilius Metellus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marcus Caecilius Metellus est consul de la République romaine en 115 av. J.-C.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est membre de la branche des Caecilii Metelli de la gens Caecilia. Il est un des quatre fils de Quintus Caecilius Metellus Macedonicus. Son nom complet est Marcus Caecilius Q.f. Q.n. Metellus.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est triumvir monetalis, c'est-à-dire un des trois superviseurs de l'atelier monétaire, en 127 av. J.-C., d'après la marque de frappe M METELLVS Q F[1].

Il est préteur en 118 av. J.-C. puis atteint le consulat en 115 av. J.-C. avec Marcus Aemilius Scaurus pour collègue.

Proconsul pour la province Corse-Sardaigne entre 114 et 111 av. J.-C., il est envoyé en Sardaigne avec pour mission d'arrêter l'insurrection qui ravage l'île. La réussite de cet objectif lui vaut un triomphe aux ides de quintilis (15 juillet) 111 av. J.-C.[a 1]. Son frère Caius Caecilius Metellus Caprarius célèbre son triomphe le même jour pour ses victoires en Thrace[a 2],[a 3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (pt) Manuel Arnao Metello, Metellos de Portugal, Brasil e Roma : compilacoes genealogicas, Torres Novas,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Sources modernes :
  1. Ernest Babelon, Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine, 1885-6 : monnaies référencées Caecilia 28,29,31-34
  • Sources antiques :
  1. Fasti triomphales ((en) lire en ligne)
  2. Velleius Paterculus, Histoire romaine, I, 11 et II, 8
  3. Eutrope, Abrégé de l'histoire romaine, IV, 25

Voir aussi[modifier | modifier le code]