Marcus Annius Verus Caesar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marcus Annius Verus Caesar
Annius Verus 01.JPG
Portrait sculpté en marbre d'Annius Verus (musée du Louvre)
Fonctions
César de l'Empire romain
Biographie
Naissance
Fin 162
Décès
(à 7 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Époque
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Commode
Lucille
Annia Cornificia Faustina la jeune (en)
Fadilla (en)
Annia Aurelia Galeria Faustina (en)
Vibia Aurelia Sabina (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Marcus Annius Verus Caesar, né en 162 apr. J.-C. et mort le 10 septembre 169, est le douzième des quatorze enfants de l'empereur romain Marc Aurèle et de l'impératrice Faustine la Jeune. Annius est nommé césar le 12 octobre 166 avec son frère Commode, les désignant de fait tous les deux héritiers de l'Empire romain. Annius meurt le , âgé de sept ans, des suites de complications survenues après une chirurgie visant à retirer une tumeur sous son oreille. Sa mort laisse Commode seul héritier de l'Empire.

Origine et famille[modifier | modifier le code]

Marcus Annius Verus est né à la fin de l'année 162[1] et porte le nom de naissance de son père[2]. Il est le douzième des quatorze enfants de l'empereur romain Marc Aurèle et de l'impériatrice Faustine la Jeune. Annius est le frère cadet de (par ordre de naissance) : Domitia Faustina, Titus Aurelius Antoninus, Titus Aelius Aurelius, Annia Aurelia Galeria Lucilla, Annia Galeria Aurelia Faustina, Titus Aelius Antoninus, un fils non nommé, Annia Aurelia Fadilla (en), Annia Cornificia Faustina Minor (en), Titus Aurelius Fulvus Antoninus et Lucius Aurelius Commodus Antoninus (Commode). Annius est le frère aîné d'Hadrianus et de Vibia Aurelia Sabina (en)[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pièce en bronze représentant les deux frères Annius Verus et Commode se faisant face.

Le , lors d'un triomphe célébrant la victoire romaine lors de la guerre parthique de Lucius Verus, Annius et son frère aîné Commode sont tous deux nommés césars, faisant d'eux les co-héritiers de l'Empire romain. Annius a alors trois ans, Commode, cinq[1]. C'est la première fois que des enfants si jeunes sont directement désignés comme héritiers de l'Empire[4]. Ce choix signe un changement significatif ; au lieu de gravir graduellement les échelons dans l'administration impériale afin d'y apprendre les compétences de chaque poste, parcours désigné sous le nom de cursus honorum, le lien dynastique va maintenant prévaloir, les héritiers étant directement formés à devenir empereur[5].

Annius meurt le [6] à l'âge de sept ans des suites de complications suivant une chirurgie visant à retirer une tumeur sous son oreille[7],[8]. Sa mort fait de Commode le seul héritier de Marc Aurèle[9]. Marc Aurèle ne porte le deuil que cinq jours, tout en continuant à s'occuper des affaires publiques : les jeux de Jupiter Optimus Maximus sont en cours, et il ne souhaite pas les interrompre par un deuil publique[8]. Le refus de porter le deuil de son fils est certainement le résultat de sa philosophie stoïque[8], enseignant les dangers des émotions, ainsi que de la culture brutale des Romains qui considèrent un chagrin trop appuyé lors de la perte d'un être cher comme manquant de virilité et artificiel[10]. Marc Aurèle ordonne seulement que des statues soit faites en l'honneur d'Annius, et qu'une image dorée de lui soit portée lors de la procession des jeux[8],[10]. Marc Aurèle fait également insérer son nom dans le Carmen Saliare, un chant rituel chanté par les Saliens[8],[11],[10].

Au musée du Louvre[modifier | modifier le code]

Une sculpture en marbre du visage du jeune prince datant de la seconde moitié du deuxième siècle a été découverte à Bône en Algérie et a été acquise par le musée du Louvre en 1955. Elle s'y trouve toujours aujourd'hui au département des Antiquités grecques, étrusques et romaines[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Adams 2013a, p. 94.
  2. Birley 2000, p. 128.
  3. Birley 2000, Table F.
  4. Adams 2013b, p. 95.
  5. Adams 2013b, p. 99.
  6. Klonnek 2014, « Jahr 169 ».
  7. Adams 2013a, p. 104.
  8. a b c d et e Birley 2000, p. 162.
  9. Adams 2013b, p. 82.
  10. a b et c McLynn 2009, p. 116.
  11. Adams 2013a, p. 105.
  12. Charlotte Lepetoukha, « Jeune prince de la famille des Antonins (Annius Verus ?, 162-171 ap. J.-C) », sur www.louvre.fr (consulté le 25 septembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Ouvrages modernes[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Geoff W. Adams, Marcus Aurelius in the Historia Augusta and Beyond, Lanham, Md., Lexington Books, 2013a (ISBN 9780739176382). 
  • (en) Geoff W. Adams, The Emperor Commodus: Gladiator, Hercules or a Tyrant?, Boca Raton, Universal-Publishers, 2013b (ISBN 9781612337227). 
  • (en) Anthony Birley, Marcus Aurelius, a Biography, New York, Routledge, , 2e éd. (ISBN 978-0415171250). 
  • (de) Martin Klonnek, Chronologie des Römischen Reiches 2: 2. Jh. - Jahr 100 bis 199, Berlin epubli GmbH, (ISBN 9783737507028). 
  • (en) Frank McLynn, Marcus Aurelius: a Life, New York, Da Capo Press, (ISBN 9780786745807). 
  • (en) William O. Stephens, Marcus Aurelius: a Guide for the Perplexed, New York, Continuum International Publications Group, (ISBN 9781441108104)

Liens externes[modifier | modifier le code]