Marcourt (Belgique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marcourt
Marcourt (Belgique)
La chapelle et l’ermitage Saint-Thibaut (1639)
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Marche-en-Famenne
Commune Rendeux
Code postal 6987
Démographie
Gentilé Marcourtois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 12′ nord, 5° 31′ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg
Voir sur la carte administrative de Province de Luxembourg
City locator 14.svg
Marcourt
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Marcourt
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Marcourt

Marcourt (en wallon Marcour) est une section de la commune belge de Rendeux située en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Le village se trouve sur la rive droite de l'Ourthe, près de La Roche-en-Ardenne.

Marcourt est jumelé avec Chiroubles, en Beaujolais.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Un cimetière gallo-romain a été découvert à Marcourt en 1837.
Marcourt faisait partie du comté de Montaigu jusqu'en 1147, puis au comté de Looz et de Duras jusqu'aux alentours de 1200. Ensuite, les seigneurs de Walcourt régnèrent sur Marcourt avant de céder leurs droits à la famille de la Marck en 1408. Enfin, de 1545 jusqu'à la Révolution, ce furent les comtes de Stolberg et de Loewenstein qui leur succédèrent.
Marcourt a été le siège d'une Haute Cour de justice ainsi que le siège de la prévoté des Rivières.

Marcourt n'est une commune de la province de Luxembourg que depuis 1839. Avant cela, Marcourt faisait partie du département de Sambre-et-Meuse. Le village de Cielle, fusionné en 1823, fut rattaché à La Roche-en-Ardenne en 1977.


Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le , lendemain du déclenchement de la campagne des 18 jours, Marcourt est prise par les Allemands de la 7e Panzerdivision[2] qui a pour objectif de traverser la Meuse au niveau de Dinant. Les Allemands doivent réparer le pont qui a été détruit pour ralentir leur avance[2]. Le en guise de représailles à une attaque de la Résistance locale, dix habitants du village sont brûlés vifs par les nazis. Cet épisode de la Seconde Guerre mondiale est le sujet d'un film d'André Dartevelle et Francis Dujardin, Marcourt ou la mémoire secrète (1996)[3].

Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • La Chapelle et ermitage Saint Thibaut. Le Berger de Mousny est une légende dont l'action se déroule sur le chemin de la chapelle Saint Thibaut.
  • L'église date du XIVe siècle.
  • Une imposante maison, dite Maison espagnole, fut érigée vers 1632 par les comtes de Loewenstein.
Le petit château ou maison espagnole.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Usmard Legros, Le double destin de Théroigné de Marcourt dite de Méricourt, Marquain : Hovine [Jules], 1969
  2. a et b Jean-Yves Mary, Le corridor des Panzers, tome I, p.122, Heimdal, 2009
  3. Wallonie Image Production online

Sur les autres projets Wikimedia :