Marcos Valle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marcos Valle
Description de cette image, également commentée ci-après
Marcos Valle en 2012
Informations générales
Nom de naissance Marcos Kostenbader Valle
Naissance (77 ans)
Rio de Janeiro, Drapeau du Brésil
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical bossa nova, jazz, Pop (musique)
Instruments Voix, piano, guitare
Années actives Depuis 1963
Labels Odeon Records, Warner, Far Out

Marcos Kostenbader Valle est un auteur-compositeur-interprète brésilien né le à Rio de Janeiro. Il a composé et interprété des titres de styles musicaux très variés, principalement de la bossa nova, mais aussi de la samba, du jazz et des musiques dansantes gardant une influence brésilienne[1].

Sa composition la plus connue est Samba de Verão (Summer Samba), un des titres phares de la bossa nova [2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Le talent de Valle était évident dès ses années de lycée, qui ont coincidé avec l'explosion de la bossa nova à Rio. Parmi ses camarades de classes se trouvaient Edu Lobo et Dori Caymmi, et sa composition Sonho de Maria fut incluse dans l'album Avanço du Tamba Trio, paru en 1963. Avec son frère Paulo Sérgio comme parolier, il avait déjà écrit un nombre important de chansons, ce qui a conduit Odeon Records à lui offrir un contrat comme chanteur. Son premier album Samba "Demais" fut lancé en . Sa réputation grandit rapidement, et ses collègues musiciens (parmi lesquels Wilson Simonal, Elis Regina et Nara Leão) se pressèrent pour enregistrer ses chansons. Un deuxième album, O Compositor e o Cantor, a suivi en 1965, comprenant son titre le plus connu, Samba de Verão (en Anglais So Nice (Summer Samba)), ainsi que d'autres succès comme Deus Brasileiro, Gente et Seu Encanto (The Face I Love).

Marcos Valle effectua son premier voyage aux États-Unis en 1966, au cours duquel avec Anamaria Valle, sa femme d'alors, il a rejoint Sérgio Mendes dans un groupe musical qui a préfiguré Brasil '66. Sous la menace d'être appelé pour la guerre du Viet Nam, Valle retourna au Brésil avant de repartir l'année suivante pour les États-Unis où il rencontra un certain succès, en particulier avec la sortie de son premier album américain Braziliance! paru chez Warner Bros. Records et avec plusieurs passages sur le show télévisé d'Andy Williams. Après avoir participé en tant que musicien à des albums de ses compatriotes Walter Wanderley et Astrud Gilberto pour Verve Records, le label publia l'album Samba '68 où Marcos Valle reprend en anglais ses premiers enregistrements brésiliens [3].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1963: Samba "Demais" (Odeon)
  • 1965: O Compositor e o Cantor (Odeon)
  • 1966: Braziliance! (Warner/Odeon)
  • 1968: Samba '68 (Verve)
  • 1968: Viola Enluarada (Odeon)
  • 1969: Mustang côr de Sangue (Odeon)
  • 1970: Marcos Valle (Odeon)
  • 1971: Garra (Odeon)
  • 1972: Vento Sul (Odeon)
  • 1973: Previsão do Tempo (Odeon)
  • 1974: Marcos Valle (Odeon)
  • 1981: Vontade de Rever Você (Som Livre)
  • 1983: Marcos Valle (Som Livre)
  • 1986: Tempo da Gente (Arca Som)
  • 1999: Nova Bossa Nova (Far Out)
  • 2001: Escape (Far Out)
  • 2001: Bossa Entre Amigos (with Roberto Menescal and Wanda Sá) (Albatroz) – (également en DVD)
  • 2003: Live in Montreal (with Victor Biglione) (Rob) – enregistré en 2000
  • 2003: Contrasts (Far Out)
  • 2005: Jet Samba (Dubas)
  • 2008: Conecta: Ao Vivo no Cinematheque (live) (EMI) – (également en DVD)
  • 2009: Página Central (avec Celso Fonseca) (Biscoito Fino)
  • 2010: Estática (Far Out)
  • 2011: Valle Tudo (EMI) – coffret 11 CD – enregistré en 1963–1974
  • 2012: Anos 80 (Discobertas) – coffret 3 CD – enregistré en 1981–1986
  • 2012: Ensaio (Warner) – enregistré en 2001 – (également en DVD)
  • 2013: Ao Vivo (avec Stacey Kent) (Sony/BMG)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]