Marco Van Hees

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marco Van Hees
Illustration.
Fonctions
Membre du bureau de la Chambre des représentants de Belgique
Élection
Législature 55e (2019-2024)
Député fédéral de la Chambre des représentants de Belgique
Élection

Circonscription Hainaut
Législature 54e (2014-2019)

55e (2019-2024)

Biographie
Date de naissance (58 ans)
Lieu de naissance Berchem-Ste-Agathe
Nationalité Belge
Parti politique Parti du travail de Belgique
Profession Fonctionnaire
Journaliste, essayiste

Marco Van Hees, né le à Berchem-Sainte-Agathe, est un journaliste, essayiste et homme politique belge, membre du Parti du travail de Belgique (PTB).

Van Hees est auteur de pamphlets et d'essais. Il obtient le Prix Gros Sel en 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Licencié en sciences politiques de l'université libre de Bruxelles, il devient fonctionnaire au Ministère belge des Finances. Il publie parallèlement tout une série d'articles et de livres consacrés à l'argent en Belgique ou au système fiscal belge, particulièrement dans ses dispositifs favorables aux entreprises multinationales (comme les intérêts notionnels[1]) et aux grandes fortunes privées[2].

Pour la plupart publiés aux Éditions Aden, ses ouvrages ont amené la problématique de la justice fiscale au premier plan dans le débat public belge[3].

Collaborateur régulier du journal Solidaire et membre du PTB, Marco Van Hees fut tête de liste au Sénat pour ce parti lors des élections fédérales de 2010. Aux élections législatives du 25 mai 2014, il conduit la liste PTB en Hainaut[4] et est élu député[5]. Il siège ainsi avec Raoul Hedebouw à la Chambre des représentants, où le PTB fait pour la première fois son entrée. Il est réélu en 2019.

En 2016, il apparaît dans la première partie du documentaire de François Ruffin Merci Patron !.

Activités parlementaires[modifier | modifier le code]

En septembre 2014, à la Chambre, les députés PTB Marco Van Hees et Raoul Hedebouw sont les deux seuls à voter contre l'intervention militaire belge en Irak contre les djihadistes de l’Etat islamique[6].

Le 23 juillet 2015, Van Hees fait partie d'un petit groupe de huit députés qui s'abstiennent lors du vote sur la reconnaissance du génocide arménien[7]. Il jugeait en effet que le texte n'allait pas assez loin dans cette reconnaissance[8].

Le , Van Hees, de concert avec les groupes PTB, N-VA et Vlaams Belang à la Chambre des représentants, a voté contre la confiance au Gouvernement Wilmès II[9],[10].

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • C'est pas nous, c'est eux. Les fondements idéologiques de l'anti-tiers-mondisme, s.l., Éd. Dialogue des Peuples, 1990.
  • La Fortune des Boël, Bruxelles, Éditions Aden, 2006, (ISBN 2930402350).
  • Didier Reynders. L’homme qui parle à l’oreille des riches, Bruxelles, Éditions Aden, 2007, (ISBN 9782930402451).
  • Le Frankenstein fiscal du Dr Reynders, Bruxelles, Éditions Aden, 2008, (ISBN 9782930402710).
  • Banques qui pillent, banques qui pleurent : enquête sur les profits et crises des banques belges, Bruxelles, Éditions Aden, 2010, (ISBN 978-2-80590-041-9).
  • Les Riches aussi ont le droit de payer des impôts, Bruxelles, Éditions Aden, 2013, (ISBN 9782805920417).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Frankenstein fiscal du Dr Reynders, Bruxelles, Éditions Aden, 2008.
  2. Sébastien Buron, Marco Van Hees, le trublion des Finances in Trends-Tendances, 19 mai 2010.
  3. Notamment via plusieurs passages en télévision, par ex. lors de l'émission Mise au point de la RTBF du 30 octobre 2011.
  4. Dominique Reding, Élections fédérales: les enjeux dans le Hainaut, RTBF, 20 mai 2014.
  5. “De partij van het echte links, met Raoul Hedebouw en Marco Van Hees, eindelijk in het Parlement”, PTB-PVDA, 26 mai 2014.
  6. « La Chambre vote l’intervention belge en Irak alors que les F16 sont partis de la base de Florennes », Sud-Presse,
  7. La reconnaissance du génocide arménien adoptée par la Chambre, La Libre Belgique, 23 juillet 2015.
  8. « La reconnaissance du génocide arménien adoptée par la Chambre », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Le Parlement accorde sa confiance au gouvernement Wilmès II », sur RTBF Info, (consulté le )
  10. « Le gouvernement Wilmès II obtient la confiance de la Chambre: 9 partis pour, 3 contre », sur Le Soir, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Marco Van Hees sur le site de la chambre en Belgique