Marco Randrianantoanina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un footballeur image illustrant français
image illustrant un footballeur image illustrant malgache
Cet article est une ébauche concernant un footballeur français et un footballeur malgache.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Marco Randrianantoanina
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Drapeau : Madagascar Malgache
Nat. sportive Drapeau : Madagascar Malgache
Naissance (32 ans)
Lieu Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine)
Taille 1,77 m (5 10)
Poste Défenseur
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2000-2001 Drapeau : France AS Saint-Étienne rés.
2001-2002 Drapeau : Angleterre Birmingham City
2003-2006 Drapeau : France CS Sedan-Ardennes
2003-2004 Drapeau : France FC Gueugnon
2006-2007 Drapeau : France Stade brestois
2007-2008 Drapeau : France Chamois niortais
2011-2013 Drapeau : Suisse Urania Genève
2013- Drapeau : France SN Imphy-Décize
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2007 Drapeau : Madagascar Madagascar 001 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Marco Randrianantoanina, dit Marco Randriana, est un footballeur franco-malgache né le 24 août 1983 à Bourg-la-Reine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il évolue au poste de défenseur et mesure 174 cm.

Le 18 janvier 2008, il est victime d'un arrêt cardiaque, après une vingtaine de minutes de jeu, lors d'un match de la 21e journée de Ligue 2, contre Sedan. Il est réanimé sur le terrain par Manuel Afonso, le médecin du CS Sedan-Ardennes grâce à un défibrillateur[1]. Le 21 janvier, le président de son club Jacques Prévost, annonce qu'il ne renouvellera pas son contrat, qui devait prendre fin en juin 2008.

Il a un frère, Claudio Randrianantoanina, footballeur avec la réserve de Créteil.

Carrière[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Monde du 19 janvier 2008.
  2. Fiche de Marco Randrianantoanina sur footballdatabase.eu