Marco Paulo (dessinateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marco Paulo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Marc RenierVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Marco Paulo, de son vrai nom Marc Renier, né le est un dessinateur belge de bande dessinée originaire d'Ottignies. Il est notamment l'auteur de la série La Smala en collaboration avec Thierry Robberecht.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu un diplômé de l’École de recherche graphique d'Ixelles, Marc Renier étudie la gravure à l’École supérieure des arts de l'image « Le 75 » puis à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. Il produit des spots publicitaires et des films d’animation avant de lancer, à partir de 1996, dans l'illustration pour la jeunesse à travers la mise en image de textes d’Henri Storck pour la collection Seuil-Némo[1].

À partir de 2000, il s'associe au scénariste Thierry Robberecht pour la série La Smala, publiée par les éditions Casterman puis les éditions Dargaud, ainsi que la série animalière Zack et Willy pour le journal Spirou qui parait en album en 2010 chez 12 bis[1]. En 2009 il travaille avec le scénariste Sergio Salma pour l'album Bagdad K.O. aux éditions Drugstore. En 2013, il dessine l'album Rachida, au nom du père publié par les éditions 12 bis, une satire sur la politicienne française Rachida Dati, avec le scénariste Bernard Swysen et le journaliste Yves Derai[2]. La sortie de cet album connait un retentissement médiatique en France car Rachida Dati tente de faire interdire sa parution, demande dont elle est déboutée[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Paulo, Marco », sur bedetheque.com (consulté le 25 avril 2013)
  2. Cristel Joris, « Marco Paulo: "Aucun scrupule vis-à-vis de Rachida Dati" », AFP/Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  3. « Rachida Dati déboutée : la BD autorisée », AFP/Le Figaro,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]