Marco Antonio Boronat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boronat.

Marco Antonio Boronat
Image illustrative de l’article Marco Antonio Boronat
Biographie
Nom Marco Antonio Boronat Gimeno
Nationalité Drapeau : Espagne Espagnol
Naissance (72 ans)
Lieu Saint-Sébastien (Espagne)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. 1967 - 1977
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1967-1977Drapeau : Espagne Real Sociedad225 (31)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1989-1991Drapeau : Espagne Real Sociedad
1991-1992Drapeau : Espagne Deportivo La Corogne
1992-1993Drapeau : Espagne Real Valladolid
1993-1994Drapeau : Espagne CD Badajoz
1994-1995Drapeau : Espagne Las Palmas
1997-1998Drapeau : Espagne Deportivo Alavés
1998-2000Drapeau : Espagne CD Logroñés
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Marco Antonio Boronat Gimeno, né le 9 juin 1947 à Saint-Sébastien (province du Guipuscoa, Espagne), est un footballeur espagnol de la Real Sociedad reconverti en entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Boronat jouait au poste d'attaquant. Il passe pratiquement toute sa carrière à la Real Sociedad. Avec ce club, il joue 225 matches et marque 31 buts entre 1967 et 1977. Il est remplaçant lors des deux dernières saisons.

Il devient ensuite entraîneur. Il est l'assistant d'Alberto Ormaetxea et de John Benjamin Toshack entre 1979 et 1989.

Boronat entraîne la Real Sociedad entre 1989 et janvier 1991. Lors de la saison 1989-1990, la Real termine à la 5e place et se qualifie pour la Coupe UEFA.

En 1991, il rejoint le Deportivo La Corogne où il est limogé après la 30e journée. C'est Arsenio Iglesias qui le remplace.

Boronat entraîne ensuite diverses équipes en deuxième division comme le Real Valladolid, CD Badajoz, UD Las Palmas, Deportivo Alavés (qu'il parvient à sauver de la relégation) et le CD Logroñés.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]