Marchenoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Marché noir.

Marchenoir
Marchenoir
La mairie.
Blason de Marchenoir
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Canton La Beauce
Intercommunalité Beauce Val de Loire
Maire Sylvie Gagnier
Code postal 41370
Code commune 41123
Démographie
Gentilé Marchenégrosiens / Marchenégrosiennes
Population
municipale
639 hab. (2015 en diminution de 8,58 % par rapport à 2010)
Densité 68 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 49′ 27″ nord, 1° 23′ 44″ est
Altitude Min. 108 m
Max. 154 m
Superficie 9,42 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre
City locator 14.svg
Marchenoir

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Marchenoir

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Marchenoir

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Marchenoir

Marchenoir est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Il y a beaucoup de descendants de huguenots de Marchenoir en Angleterre[1]. Commune d'origine de la famille paternelle de Joséphine de Beauharnais, épouse de Napoléon Ier, devenue impératrice.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1878 1900 Charles Legras Républicain Médecin, conseiller général du canton de Marchenoir (1897-1901)
1919 1947 Alphonse Saunier   Notaire, conseiller général du canton de Marchenoir (1919-1940, 1945-1947)
1965 1977 Jean Mauduit UDF Médecin, conseiller général du canton de Marchenoir (1961-1979)
1977 1995 Jacques GANDON SE  
1995 2008 Gérard Martineau SE Menuisier
Marc Fesneau MoDem Permanent politique[2]
Président de la communauté de communes Beauce Val de Loire
[3] en cours Sylvie Gagnier MoDem  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2015, la commune comptait 639 habitants[Note 1], en diminution de 8,58 % par rapport à 2010 (Loir-et-Cher : +0,9 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
497457507548500557529553594
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
653708720656670719683668672
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
611629631572552553598572599
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
633669667633627632682687692
2013 2015 - - - - - - -
652639-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (38,5 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,8 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,2 % d’hommes (0 à 14 ans = 16,8 %, 15 à 29 ans = 13,8 %, 30 à 44 ans = 18,8 %, 45 à 59 ans = 18,2 %, plus de 60 ans = 32,4 %) ;
  • 51,8 % de femmes (0 à 14 ans = 15,1 %, 15 à 29 ans = 12 %, 30 à 44 ans = 14,8 %, 45 à 59 ans = 13,9 %, plus de 60 ans = 44,3 %).
Pyramide des âges à Marchenoir en 2007 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
3,3 
90  ans ou +
5,9 
15,0 
75 à 89 ans
25,0 
14,1 
60 à 74 ans
13,4 
18,2 
45 à 59 ans
13,9 
18,8 
30 à 44 ans
14,8 
13,8 
15 à 29 ans
12,0 
16,8 
0 à 14 ans
15,1 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L' église.
  • L'église.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr marchenoir (loir-et-cher).svg

Les armoiries de Marchenoir se blasonnent ainsi :

Écartelé : au premier et au quatrième d'azur aux trois fleurs de lys d'or, surmontées d'un lambel d'argent, brisé d'un filet en bande du même brochant sur le tout, au deuxième et au troisième d'azur à la bande d'argent.

Armes anciennes figurant sur un sceau appendu à un acte du 15 mars. 1493

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Tulot, J. L. (1998) 'Huguenots de Marchenoir au Refuge en Angleterre', Cahiers du Centre de Généalogie Protestante, No 62, Deuxième trimestre 1998, p. 69-81.
  2. https://www.lemonde.fr/centre-val-de-loire/loir-et-cher,41/marchenoir,41123/
  3. Sylvie Gagnier, nouveau maire de la commune
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. « Évolution et structure de la population à Marchenoir en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 7 octobre 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population du Loir-et-Cher en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 7 octobre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]