Marché central de Royan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marché central.
Marché central de Royan
Marché central de royan.JPG
Le marché central de Royan en 2004
Présentation
Type
Destination actuelle
Style
Architecte
Louis Simon ; André Morisseau
Ingénieur
Construction
1955
Statut patrimonial
Site web
[www.marche-royan.com www.marche-royan.com]
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées

Le Marché central de Royan est l'un des monuments emblématiques de la ville de Royan, dans le département de la Charente-Maritime. Caractéristique de l'architecture moderniste en vigueur dans les années cinquante, il fut l'un des prototypes ayant servi de modèle au palais du CNIT, une des œuvres majeures du quartier de La Défense en région parisienne, ainsi qu'au marché de Nanterre[1].

Il est classé monument historique depuis 2002[2].

Description sommaire[modifier | modifier le code]

Ce bâtiment en forme de coque ronde est édifié à partir de 1955 sur les plans des architectes Louis Simon et André Morisseau, en collaboration avec l'ingénieur René Sarger. Il succède à un marché couvert néo-classique construit en 1847 qui fut totalement détruit lors des bombardements de la ville en 1945. Ses lignes audacieuses reprennent la forme d'un coquillage prenant appui sur 13 points sans qu'aucun pilier intérieur ne vienne entraver la perspective, ce qui fut considéré comme une prouesse architecturale à l'époque.

Sa voûte est composée d'un fin voile de béton mesurant à peine 8 centimètres d'épaisseur. Au sommet, une série d'ouvertures permet l'éclairage de l'espace grâce à un jeu de briques de verre reflétant la lumière. Le marché central a un diamètre de 52,40 mètres et sa hauteur au point le plus élevé est de 10,50 mètres.

Sérieusement endommagé lors du passage de l'ouragan Martin en 1999, il fut restauré en 2003. Peu après, le quartier environnant, faisant la liaison entre le boulevard Briand et les boulevards extérieurs, a été totalement repensé à la suite de violentes inondations dues à la présence d'une rivière canalisée à cet endroit : le Font de Cherve. Les travaux se sont terminés en 2006 par le réaménagement du parvis du marché.

L'intérieur du marché central

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Royan, retour vers le futur », sur L'Express, numéro du 3 octobre 2008 (consulté le 15 février 2009)
  2. « Marché couvert », notice no PA17000053, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Articles connexes[modifier | modifier le code]