Marché aux poissons de Toyosu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marché aux poissons de Toyosu
Image illustrative de l’article Marché aux poissons de Toyosu
Le bâtiment du marché aux poissons de Toyosu
Situation
Coordonnées 35° 38′ 37″ nord, 139° 46′ 51″ est
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kantō
Ville Tokyo
Quartier(s) Toyosu
Morphologie
Type Halle
Histoire
Création 2018
Géolocalisation sur la carte : Japon
(Voir situation sur carte : Japon)
Marché aux poissons de Toyosu
Géolocalisation sur la carte : Tokyo
(Voir situation sur carte : Tokyo)
Marché aux poissons de Toyosu

Le marché aux poissons de Toyosu (豊洲市場, Toyosu Shijō?) est le principal marché aux poissons de Tokyo au Japon. Ouvert en 2018, il a remplacé le marché aux poissons de Tsukiji.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le marché aux poissons de Tsukiji, ouvert en 1935 et devenu une attraction touristique importante, doit d'abord être fermé et déplacé dans des installations plus modernes en . Sa fermeture est cependant reportée car le nouveau site, construit dans le quartier de Toyosu pour 588 milliards de yens, est dangereusement pollué. Le nouveau marché ouvre finalement le après le nettoyage de la zone[1],[2].

Le , lors de la première vente de l'année, un thon de 278 kg atteint le prix de 333,6 millions de yens, soit plus de deux fois le record du marché de Tsukiji[3]. Le 5 janvier 2021, le poisson le plus cher est vendu seulement 20,84 millions de yens (environ 165 000 euros) au grossiste Yukitaka Yamaguchi, et non à Kiyoshi Kimura, patron de la chaîne de restaurants Sushizanmai et habituel acquéreur record, qui a voulu faire preuve de retenue en cette période de pandémie de coronavirus[4].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le nouveau marché est installé au sein d'un complexe ultra-moderne, permettant d’assurer la stérilité et la bonne hygiène des poissons. Ceux-ci sont vendus à travers deux marchés : l'un pour la vente aux enchères, l'autre pour la vente en gros. Tandis qu'un troisième bâtiment est destiné aux primeurs. Une quarantaine d'étals, la plupart étant situés au-dessus du marché, sont accessibles aux visiteurs. Le nouveau complexe comprend également un toit-terrasse de grande taille, doté d’une pelouse[5].

À la différence du marché de Tsukiji, le public ne peut pas assister à la criée au milieu des acheteurs. À Toyosu, le visiteur peut observer la scène à partir de salles situées en hauteur ou, sur inscription, depuis une salle située au même niveau mais séparée de la vente aux enchères par une vitre[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Justin McCurry, « Tokyo fears losing a part of its soul as world’s biggest fish market moves », The Guardian, (consulté le 5 janvier 2019)
  2. Agence France-Presse, « À Tokyo, le marché aux poissons de Toyosu ouvre, le vieux Tsukiji résiste », La Croix, (consulté le 5 janvier 2019)
  3. afp/pym, « Un thon de 278 kilos vendu plus de 3 millions de francs à la criée à Tokyo », Radio télévision suisse, (consulté le 5 janvier 2019)
  4. AFP, « Japon: une célèbre vente aux enchères de thon affectée par la pandémie », sur Ouest-France, (consulté le 6 janvier 2021).
  5. « Le nouveau marché aux poissons de Tokyo à Toyosu | Vivre le Japon.com », sur www.vivrelejapon.com (consulté le 1er août 2019)
  6. (en) « Toyosu Fish Market: Everything You Need to Know », sur tokyocheapo.com, (consulté le 1er août 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :