Marcello Fois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fois.
Marcello Fois
Description de cette image, également commentée ci-après
Marcello Fois en avril 2008.
Naissance (58 ans)
Nuoro, Sardaigne, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Italien
Genres

Marcello Fois, né le à Nuoro, en Sardaigne, est un romancier, nouvelliste et dramaturge italien, auteur de plusieurs romans policiers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre du Groupe des Treize de Bologne, il se fait connaître en publiant des récits dans diverses revues. Son premier roman, Picta (1992), remporte le Prix Calvino. Il donne ensuite une quinzaine de romans où il « aborde des réalités sociales et politiques dont il montre les aspects les plus inquiétants »[1]

Il est l'auteur d'une trilogie policière historique ayant pour héros Bustianu, à la fois avocat, journaliste et enquêteur dans la Sardaigne de la fin du XIXe siècle, qui évolue dans les romans : Sempre caro, Sang du ciel et Les Hordes du vent. Un quatrième volet (La Parola profonda) est à paraître.

Il a entamé une autre série historique autour d'une famille de Nuoro : la Lignée du forgeron et Ce qui est à toi.

Marcello Fois vit à Bologne et en Sardaigne.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Trilogie Bustianu[modifier | modifier le code]

  • Sempre caro (Il Maestrale-Frassinelli, 1998)
    Publié en français sous le titre Sempre caro, trad. Serge Quadruppani. Préf. Andrea Camilleri. Paris, Tram'éd., 1999 ; réédition, Paris, Seuil, coll. « Points » no 820, 2005
  • Sangue dal cielo (Il Maestrale-Frassinelli, 1999)
    Publié en français sous le titre Sang du ciel, trad. Serge Quadruppani . Tram'éd., 2000 ; réédition, Paris, Seuil, coll. « Points policiers » no 926, 2001
  • L’altro mondo (Il Maestrale-Frassinelli, 2002)
    Publié en français sous le titre Les Hordes du vent, trad. Dominique Vittoz. Paris, Seuil, 2005

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Picta (1992)
  • Ferro Recente (1992)
    Publié en français sous le titre Un silence de fer, tra. Nathalie Bauer. Paris, Seuil, 2000 ; réédition, Paris, Seuil, coll. « Points. Policier » no 1189, 2004
  • Meglio morti (1993)
    Publié en français sous le titre Plutôt mourir, Paris, Seuil, 2001 ; réédition, Paris, Seuil, coll. « Points » no 1298, 2005
  • Falso gotico nuorese (1993)
  • Il silenzio abitato delle case (1996)
  • Gente del libro (1996)
  • Sheol (1997)
    Publié en français sous le titre Sheol, Paris, Tram'éd., 1999 ; réédition, Paris, Seuil, coll. « Points » no 735, 2000
  • Nulla (1997)
    Publié en français sous le titre Nulla : une espèce de Spoon river, trad. Dominique Vittoz. Paris, Fayard, 2002
  • Gap (1999)
    Publié en français sous le titre Gap, trad. Nathalie Bauer. Paris, Seuil, 2002
  • Sangue dal cielo (1999)
  • Compagnie difficilli (2000)
  • Dura madre (2001)
    Publié en français sous le titre Ce que nous savions depuis toujours, trad. Nathalie Bauer. Paris, Seuil, 2003
  • Materiali (2002)
  • Ilaria Alpi. Il più crudele dei giorni (2003)
  • Memoria del vuoto (2006)
    Publié en français sous le titre Mémoire du vide, trad. Jean-Paul Manganaro. Paris, Seuil, 2008
  • Stripe (2009)
    Publié en français sous le titre La Lignée du forgeron, trad. Jean-Paul Manganaro. Paris, Seuil, 2011
  • Nel tempo di mezzo (2012)
    Publié en français sous le titre C'est à toi, trad. Jean-Paul Manganaro Paris, Seuil, 2014
  • L'importanza dei luoghi comini (2013)
  • Publié en français sous le titre Cris, murmures et rugissements, trad. Nathalie Bauer. Paris, Seuil, 2015

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Piccole storie nere (2002)
    Publié en français sous le titre Petites histoires noires, Paris, Seuil, 2005

Ouvrage de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Sola andata (1999)
    Publié en français sous le titre Ce que tu m'as dit, Paris, Gallimard, 2004

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Stazione (1993)
  • L'Ascesa degli angeli ribelli (1994), livret d'un opéra dont la musique est signée Alberto Caprioli

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]