Marcellina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marcellina
Marcellina
Vue de la ville et des Monts Lucrétiliens (au fond sur le piton rocheux se trouve Sant'Angelo Romano)
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Latium Latium 
Ville métropolitaine Rome Capitale 
Maire Lundini Alessandro
2016-
Code postal 00010
Code ISTAT 058056
Code cadastral E924
Préfixe tel. 0774
Démographie
Gentilé Marcellinesi
Population 7 101 hab. (31-12-2010[1])
Densité 473 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 01′ 00″ nord, 12° 48′ 00″ est
Altitude Min. 285 m
Max. 285 m
Superficie 1 500 ha = 15 km2
Divers
Saint patron Madonna delle Grazie
Fête patronale 15 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Latium

Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Marcellina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Marcellina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Marcellina
Liens
Site web www.comune.marcellina.rm.it

Marcellina est une commune italienne de la ville métropolitaine de Rome Capitale dans la région Latium en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Marcellina se trouve à environ 40 kilomètres à l'est de Rome sur les contreforts des Monts Lucrétiliens à une altitude moyenne de 285 mètres. Les communes attenantes sont Guidonia Montecelio, San Polo dei Cavalieri et Tivoli.

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
5 mai 2016 en cours Lundini Alessandro    
Les données manquantes sont à compléter.

Économie[modifier | modifier le code]

Depuis les années 1930, une partie de l'économie de la ville est basée sur l'exploitation des carrières pour la fabrication du plâtre et du ciment par la société Unicem.

Culture[modifier | modifier le code]

L'église Santa Maria et son campanile roman du XIIIe siècle.
  • Le sanctuaire de la Madonna delle Grazie, datant du IXe siècle.
  • L'église Santa Maria XIIIe siècle.
  • L'église Cristo Re XXe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]