Marcelle Kellermann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marcelle Kellermann
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 96 ans)
Nationalité
Française (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Domiciles
Formation
Activités
Enfant
Autres informations
Membre de

Marcelle Georgine Kellermann (1919, Beckenried - 6 juin 2015[1]) est une enseignante française, pionnière de l'enseignement du français pour les écoles primaires au Royaume-Uni, et membre de la Résistance française pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marcelle Georgine Loebell est née à Beckenried[2] le 20 avril 1919. Ses parents Henri Loebell et Rose Camille Bourguignon se sont mariés le 26 mars 1918 à Zurich, légitimant leur fille aînée Suzanne, née à Paris le 2 mars 1915[3]. Lui est docteur en chimie, originaire de Iași (Roumanie)[4], francophile depuis l'enfance et installé à Aubervilliers à partir de 1912 après un début de carrière comme directeur d'usines en Allemagne[5]. Il rencontre Rose Camille Bourguignon, originaire de Pontarlier (Doubs), au tout début de la guerre.

Dans les années 1930, la famille Loebell est domiciliée à Levallois-Perret, rue de Villiers. Henri et Marcelle sont naturalisés français par décret le 19 juin 1928[6]. Le père est alors directeur d'une entreprise d'achat en gros d'articles de mercerie et bonneterie, dont le siège est à Paris[5].

La famille Loebell se réfugie à Clermont-Ferrand lors du début de la Seconde Guerre mondiale. La mère, Rose Camille Bourguignon y meurt le 12 août 1940[7]. Marcelle Loebell étudie au début de la guerre à l'université de Clermont-Ferrand, avant de rejoindre la résistance en 1942.

Elle épouse Walter Kellermann (1915-2012), chimiste[8], rencontré à Paris[9]. Le couple s'installe au Royaume-Uni, où Walter Kellerman est universitaire. Ils ont eu un fils et deux filles, dont l'une est l'actrice Barbara Kellerman.

Carrière dans l'enseignement[modifier | modifier le code]

Marcelle Kellermann enseigne le français à Leeds et au collège de Bingley dans le Yorkshire[10]. Elle est considérée comme une « pionnière de l'enseignement du français aux enfants du primaire »[11] en Grande-Bretagne.

Publications[modifier | modifier le code]

Elle publie plusieurs articles et ouvrages sur ses expériences d'enseignement des langues étrangères :

  • Two Experiments on language teaching in primary schools in Leeds, 1964[12] ;
  • "Expériences britanniques", in Le Français dans le monde, 1966 ;
  • The Forgotten Third Skill: Reading a Foreign Language, 1981[13].

A la fin de sa vie, elle écrit deux libres relatant son vécu de la Seconde Guerre mondiale.

  • A Packhorse Called Rachel, 2007 ;
  • The Interpreter, 2014, résultat de ses recherches sur les activités d'un officier nazi, "Frank von Heugen", qui a utilisé ses compétences linguistiques pour devenir un informateur allié[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Illtyd Harrington, « ILLTYD HARRINGTON : To the leaders – get the catwalk over » [archive du ], Camden New Journal, (consulté le )
  2. Archives départementales des Hauts-de-Seine, recensement de population de 1931, rue Villiers, consultable en ligne.
  3. Archives de Paris, registre des naissances du 18e arrondissement.
  4. Henri Loebel a été naturalisé citoyen allemand comme son père, commerçant. En décembre 1923, il fait les démarches pour être déchu de sa nationalité allemande et prendre la nationalité roumaine.
  5. a et b Archives nationales, dossier de naturalisation d'Henri Loebel et de Marcelle Loebel (numéro 58061 X 28), cote BB/11/10876.
  6. Archives nationales, décret de naturalisation du 19 juin 1928, consultable en ligne.
  7. La transcription de l'acte de décès précise qu'elle est « réfugiée de guerre ». Archives départementales des Hauts-de-Seine, registre des décès de Levallois-Perret, 1941, consultable en ligne.
  8. Alan Watson, « Walter Kellermann obituary », The Guardian, (consulté le )
  9. Josh Pettitt, « Trail-blazing scientist who discovered sub atomic particles dies », Ham&High, (consulté le )
  10. The Education Authorities Directory ..., Office of "The School Government Chronicle and Education Authorities Gazette", (lire en ligne)
  11. The Publisher, (lire en ligne)
  12. Aspects of Education: Journal of the Institute of Education, the University of Hull, The Institute, (lire en ligne)
  13. Indian Institute of Science, Bangalore, Journal of the Indian Institute of Science, Indian Institute of Science, (lire en ligne)
  14. Kellermann Marcelle, The Interpreter, M-Y Books, , 11– (ISBN 978-1-906658-19-9, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]