Marcel Van Thienen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcel Van Thienen
Marcel Van Thienen (1995).png

Marcel Van Thienen en 1995

Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Marcel Van Thienen, né le 3 octobre 1922 à Fontenay sous Bois et décédé en 1998, est un sculpteur français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord musicien, il crée sa première œuvre plastique en 1958

À l'âge de 7 ans, il apprend le violon à l'École normale de musique et au conservatoire Russe à Paris. De 1945 à 1952, Marcel Van Thienen exerce divers métiers (dépanneur radio, marchand forain, réalisateur d'émissions à la R.T.F. etc.)

En 1954, il est nommé directeur du premier conservatoire national de musique Haïtien.

Revenu à Paris en 1957, il monte un studio de musique électronique et crée, en 1958, son premier mobile "Adagio"[2]. 1958 : première œuvre exposée au musée d'art moderne de Stockholm.

L'œuvre de Marcel Van Thienen se consacre au mouvement avec la réalisation de mobiles. Mais, à la différence de Calder, les mobiles de Van Thienen sont mus le plus souvent par des moteurs électriques et décrivent des mouvements complexes entre programmes et aléatoire.

Réalisations monumentales[modifier | modifier le code]

  • Une vingtaine d'œuvres monumentales ont été installées Paris (Parc Floral notamment), en banlieue parisienne et à Brest, Epernay, Lille et Reims.
  • L'Éolienne dans le quartier des saules de Guyancourt dans les Yvelines est une œuvre de Marcel Van Thienen réalisée en 1986. C'est une sculpture mobile en acier inoxydable, constituée de 5 pales qui tournent au gré des vents.

Réalisations sonores[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]